Chiffre d’affaires au 31 décembre 2007 31 janvier 2008

Rueil-Malmaison, le 31 janvier 2007 Communiqué de presse CHIFFRE D’AFFAIRES AU 31 DECEMBRE 2007 – Chiffre d’affaires 2007 de 30,4 milliards d’euros en hausse de 17% – Activité soutenue au quatrième trimestre 2007 – Bonne visibilité sur 2008  VINCI a réalisé en 2007 un chiffre d’affaires consolidé de 30,4 milliards d’euros en augmentation de 16,8%  par […]

Rueil-Malmaison, le 31 janvier 2007

Communiqué de presse

CHIFFRE D’AFFAIRES AU 31 DECEMBRE 2007

- Chiffre d’affaires 2007 de 30,4 milliards d’euros en hausse de 17%
- Activité soutenue au quatrième trimestre 2007
- Bonne visibilité sur 2008 

VINCI a réalisé en 2007 un chiffre d’affaires consolidé de 30,4 milliards d’euros en augmentation de 16,8%  par rapport à celui de 2006 (1)

Les nouvelles acquisitions représentent un chiffre d’affaires de 1,4 milliard d’euros sur l’exercice, dont 75% réalisés à l’international.

A structure comparable, la croissance du chiffre d’affaires ressort à +11,7%, traduisant le bon dynamisme des marchés du Groupe.

Au 4ème trimestre 2007, l’activité est restée soutenue dans l’ensemble des métiers affichant une croissance organique supérieure à 10% par rapport à la même période de 2006 (+20% à structure réelle).

En France, le chiffre d’affaires de l’exercice s’élève à 19,7 milliards d’euros en hausse de 14,4% (+12,4% à périmètre inchangé). La croissance organique a été forte dans tous les pôles.

A l’international, le chiffre d’affaires atteint 10,7 milliards d'euros (+21,4%). Il est impacté positivement par les acquisitions réalisées par VINCI Construction (Solétanche Bachy, Entrepose Contracting, Nukem) et par VINCI Energies (Etavis). A périmètre et change constants, la progression de l’activité est supérieure à 10%.

Analyse par métier

VINCI Concessions : 4 580 millions d’euros (+ 6,7% (2))

Les trois réseaux autoroutiers concédés gérés par VINCI ont réalisé d’excellentes performances en 2007. Ils ont bénéficié d’un trafic soutenu sur l’ensemble de l’année, particulièrement pour les poids lourds.

Le chiffre d’affaires d’ASF s’établit à 2 234 millions d’euros en hausse de +7,3% (dont 2 184 millions d’euros de recettes de péage, soit +7,3%). Le trafic a  progressé de 3,3%.

Le chiffre d’affaires d’ESCOTA croît de 6,3% à 578 millions d’euros (dont 569 millions d’euros de recettes de péage, soit +6,1%). Le trafic a progressé de 2,6%.

Le chiffre d’affaires de Cofiroute ressort à 1 039 millions d’euros, en hausse de 7,5%. Les recettes de péage (1 018 millions d’euros) augmentent de 8,3% dont 4,9% sont dues à la croissance du trafic. Celle-ci inclut le trafic induit par l’extension du réseau, et notamment par la mise en service du contournement nord de Langeais sur l’A85.

Le chiffre d’affaires de VINCI Park augmenté de 7,5% à 562 millions d’euros. En France (+4,9%), il bénéficie d’une bonne fréquentation des parcs, notamment en région parisienne. A l’international, la croissance (+14%) est surtout tirée par les nouveaux développements notamment en Allemagne et en Europe orientale.

Le chiffre d’affaires des autres filiales du Groupe concessionnaires d’infrastructures (168 millions d’euros) progresse d’environ 5% à structure comparable, grâce aux bonnes performances des activités aéroportuaires et du Pont de Rion-Antirion. En données réelles, le chiffre d’affaires diminue cependant de 8% en raison des cessions de participations intervenues en 2006 (Autoroute chilienne ; Pont de la Confédération au Canada).


VINCI Energies : 4 298 millions d’euros (+17,6%)

La croissance organique de VINCI Energies a été forte (+10%) tant en France qu’à l’international. Par ailleurs, VINCI Energies a accéléré son développement en réalisant une vingtaine d’acquisitions, dont la principale est celle de la société suisse Etavis, consolidée au second semestre.

En France, le chiffre d’affaires de VINCI Energies ressort à plus de 3 milliards d'euros en progression de 12%. Il bénéficie de la bonne trajectoire des filiales opérant dans le secteur tertiaire.

A l’international, le chiffre d’affaires s’établit à près de 1,3 milliard d’euros en hausse de 32% à structure courante et de 14% à périmètre comparable. En Allemagne, l’activité est tirée par les investissements réalisés dans le secteur de l’énergie et la chimie. Le développement en Europe Centrale s’est accéléré sous le double effet d’une croissance organique forte et de l’intégration de nouvelles acquisitions en Roumanie et en Slovaquie.

Le carnet de commandes de VINCI Energies au 31 décembre 2007 s’établit à 2,2 milliards d’euros  en accroissement de 25% sur 12 mois. Il représente près de 6 mois d’activité moyenne du pôle.


Eurovia : 7 706 millions d’euros (+ 6,5%)

En France, le chiffre d’affaires d’Eurovia s’établit à plus de 4,7 milliards d'euros, en forte hausse (+12,6%). Celle-ci est essentiellement imputable à la croissance organique. L'activité du 4ème trimestre, s’inscrivant dans la tendance de l’année, s’est maintenue à un haut niveau dans la plupart des régions.

A l’international, le chiffre d’affaires affiche, à près de 3 milliards d'euros, une légère contraction à périmètre comparable et taux de changes constants (-1,5%). Cette évolution traduit la volonté du Groupe d’améliorer sa rentabilité opérationnelle dans plusieurs pays, laquelle s’est traduite par une sélectivité renforcée pour les prises d’affaires. Cet effet a été, en grande partie, compensé par les progressions réalisées en Europe centrale et au Chili.

Le carnet de commandes d’Eurovia au 31 décembre 2007 dépasse 5 milliards d’euros. En accroissement de plus de 9% sur 12 mois, il représente environ 8 mois d'activité moyenne du pôle.


VINCI Construction : 13 622 millions d’euros (+ 28,3%)

VINCI Construction enregistre une croissance organique de 18% aussi marquée en France qu’à l’international. Elle est amplifiée par les effets de la croissance externe (+10%).

En France, le chiffre d’affaires de VINCI Construction s'établit à 7,4 milliards d'euros, en hausse de 22% sur l’année précédente. Aucun ralentissement de l’activité n’a été observé au 4ème trimestre, les implantations régionales continuant de bénéficier d’une bonne dynamique.

A l’international, le chiffre d'affaires s’accroît de 37% à plus de 6,2 milliards d’euros. La moitié de la hausse est due à l’impact des acquisitions réalisées, et principalement celles de Solétanche Bachy, Entrepose Contracting, et Nukem. La croissance interne a été très soutenue dans l’ensemble des composantes du pôle.

Le carnet de commandes de VINCI Construction au 31 décembre 2007 atteint 14,3 milliards d’euros. Il s’est accru de 24% au cours des 12 derniers mois (+ 11% hors impact des acquisitions mentionnées précédemment) et représente environ un an d’activité moyenne du pôle.


Perspectives

Le carnet de commandes à fin décembre 2007 des pôles travaux (VINCI Construction, Eurovia et VINCI Energies) s’établit à 21,5 milliards d'euros en progression de plus de 20% sur un an. Il représente environ 10 mois d’activité moyenne des pôles concernés.

De leur côté, les réseaux autoroutiers d’ASF et de Cofiroute bénéficieront en 2008 du trafic induit par les dernières mises en service réalisées sur l’A85 et l’A89 permettant de boucler respectivement  les liaisons transversales Angers-Tours-Vierzon et Bordeaux-Clermont Ferrand.

VINCI dispose ainsi d’une bonne visibilité pour l’ensemble de ses activités sur l’année 2008. Celle-ci devrait marquer une nouvelle étape dans le développement du Groupe, grâce notamment à l'impact en année pleine des acquisitions réalisées précédemment et au démarrage des travaux des contrats de concessions et de PPP remportés en 2007.

VINCI publiera ses résultats annuels le 27 février 2008 après bourse.


(1) Pour la comparaison 2007/2006, le chiffre d’affaires 2006 utilisé est un pro-forma intégrant le chiffre d’affaires du groupe ASF dès le 1er janvier 2006, alors que VINCI n’en a pris le contrôle que le 9 mars 2006. Par ailleurs, il exclut le chiffre d’affaires des activités de services aéroportuaires, cédés par VINCI en octobre 2006 (conformément aux dispositions de l’IFRS 5 relatives aux «activités abandonnées ou cédées »).
Sur la base des données réelles 2006, prenant en compte le chiffre d’affaires du groupe ASF à compter de la date de sa prise de contrôle effective par VINCI soit le 9 mars 2006, l’augmentation du chiffre d’affaires en 2007 ressort à +18,6%.

(2) Pour la comparaison 2007/2006, le chiffre d’affaires 2006 utilisé est un pro-forma intégrant le chiffre d’affaires du groupe ASF dès le 1er janvier 2006, alors que VINCI n’en a pris le contrôle que le 9 mars 2006. Par ailleurs, il exclut le chiffre d’affaires des activités de services aéroportuaires, cédés par VINCI en octobre 2006 (conformément aux dispositions de l’IFRS 5 relatives aux «activités abandonnées ou cédées »).

 

 

Contact presse : Estelle FERRON-HUGONNET
Tél. : 01 47 16 32 41 / Fax : 01 47 16 33 88
Courriel : estelle.ferron@vinci.com
Contact investisseurs : Marie-Amélia FOLCH
Tél. : 01 47 16 45 39
Courriel : marie-amelia.folch@vinci.com
Ce communiqué est disponible en français, en anglais et en allemand
sur le site web de VINCI : www.vinci.com

 

CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDE AU 31 DECEMBRE 2007 - PROVISOIRE
(en millions d'euros)

   31 décembre 2006
Réel1
31 décembre 2006
Pro forma2
31 décembre 2007 Variation 2007/2006
Structure
réelle
Pro forma2
VINCI Concessions1er trimestre 504,6902,6980,594,3%8,6%
 2ème trimestre 1 097,21 097,2 1 166,86,4%6,4%
  3ème trimestre 1 287,2 1 287,2 1 358,5 5,5% 5,5%
  4ème trimestre 1 004,5 1 004,5 1 074,4 7,0% 7,0%
   3 893,5 4 291,6 4 580,2 17,6% 6,7%
VINCI Energies1er trimestre 851,5851,5947,811,3%11,3%
 2ème trimestre 888,5888,5 1 035,216,4%16,4%
  3ème trimestre 885,4 885,4 1 105,4 24,9% 24,9%
  4ème trimestre 1 028,3 1 028,3 1 209,6 17,6% 17,6%
   3 653,7 3 653,7 4 298,1 17,6% 17,6%
Eurovia1er trimestre 1 164,31 164,31 356,016,5%16,5%
 2ème trimestre 1 957,71 957,7 2 027,13,7%3,7%
  3ème trimestre 2 103,9 2 103,9 2 129,7 1,2% 1,2%
  4ème trimestre 2 008,7 2 008,7 2 193,3 9,2% 9,2%
   7 234,5 7 234,5 7 706,0 6,5% 6,5%
VINCI Construction1er trimestre 2 290,02 290,02 783,821,6%21,6%
 2ème trimestre 2 638,22 638,2 3 263,621,3%21,3%
  3ème trimestre 2 633,3 2 633,3 3 474,8 32,0% 32,0%
  4ème trimestre 3 055,7 3 055,7 4 099,3 33,9% 33,9%
   10 617,2 10 617,2 13 621,5 28,2% 28,2%
VINCI Immobilier1er trimestre 96,296,2134,640,0%40,0%
 2ème trimestre 150,8150,8130,1(13,7%)(13,7%)
  3ème trimestre 119,2 119,2 113,0 (5,2%) (5,2%)
  4ème trimestre 198,6 198,6 178,2 (10,3%) (10,3%)
   564,8 564,8 555,9 (1,6%) (1,6%)
Éliminations  (329,4) (329,4) (360,0)  
Total1er trimestre 4 834,35 232,46 106,926,3%16,7%
 2ème trimestre 6 665,26 665,2 7 558,312 ,5%12,5%
  3ème trimestre 6 931,8 6 931,8 8 080,4 16,6% 16,6%
  4ème trimestre 7 203,0 7 203,0 8 656,2 20,1% 20,1%
TOTAL  25 634,3 26 032,4 30 401,8 18,6% 16,8%
 
dont France
VINCI Concessions  3 644,5 4 042,6 4 320,9 18,6% 6,9%
VINCI Energies  2 701,7 2 701,7 3 037,7 12,4% 12,4%
Eurovia  4 218,4 4 218,4 4 748,7 12,6% 12,6%
VINCI Construction  6 037,2 6 037,2 7 371,0 22,1% 22,1%
VINCI Immobilier  509,1 509,1 555,4 9,1% 9,1%
Éliminations  (286,1) (286,1) (325,0)  
Total France  16 824,8 17 222,9 19 708,8 17,1% 14,4%
 
dont International
VINCI Concessions  249,0 249,0 259,3 4,1% 4,1%
VINCI Energies  952,0 952,0 1 260,4 32,4% 32,4%
Eurovia  3 016,1 3 016,1 2 957,4 (1,9%) (1,9%)
VINCI Construction  4 580,0 4 580,0 6 250,5 36,4% 36,4%
VINCI Immobilier  55,7 55,7 0,4  
Éliminations  (43,3) (43,3) (35,0)   
Total International   8 809,5 8 809,5 10 693,0 21,3% 21,3%

(1) Données réelles : en 2006, consolidation d’ASF et d’ESCOTA à compter de la date de leur prise de contrôle par VINCI soit le 9 mars 2006. Ces données excluent par ailleurs, conformément aux dispositions de l’IFRS 5 relatives aux «activités abandonnées ou cédées », le chiffre d’affaires des services aéroportuaires, cédés par le Groupe en octobre 2006.
(2) Données Pro forma : incluant en 2006, le chiffre d’affaires d’ASF et ESCOTA à 100% dès le 1er janvier 2006.

 

Trafic des concessions autoroutières au 31 décembre 2007
(en millions de km parcourus)

 Réseau 31 décembre 2006 31 décembre 2007 Variation
ASF
Véhicule légers Stable 22 589,8 23 351,0 3,4%
Evolutif 22 708,2 23 485,4 3,4%
Poids lourds Stable 4 313,7 4 436,1 2,8%
Evolutif 4 330,6 4 458,0 2,9%
Total km parcourus Stable 26 903,4 27 787,1 3,3%
Evolutif 27 038,8 27 943,4 3,4%
ESCOTA
Véhicule légers Stable 5800,1 5948,3 2,6%
Poids lourds Stable 628,3 648,1 3,2%
Total km parcourus

Stable

6 428,3 6 596,4 2,6%
Cofiroute
Véhicule légers Stable 8 221,7 8 492,1 3,3%
Evolutif 9 372,8 8 737,8 4,4%
Poids lourds Stable 1 494,5 1 591,7 6,5%
Evolutif 1 522,4 1 637,6 7,6%
Total km parcourus Stable 9 716,2 10 083,8 3,8%
Evolutif 9 895,2

10 375,4

4,9%