Chiffre d’affaires consolidé du 1er semestre 2006 3 août 2006

Rueil-Malmaison, le 3 août 2006 Communiqué de presse CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDE DU 1ER SEMESTRE 2006 • Chiffre d’affaires semestriel de 11,7 milliards d'euros en progression de 16,4% • Bon dynamisme de l’ensemble des métiers • Excellente visibilité sur le reste de l’année grâce au rythme soutenu des prises de commandes Le chiffre d’affaires consolidé de […]

Rueil-Malmaison, le 3 août 2006

Communiqué de presse

CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDE DU 1ER SEMESTRE 2006

• Chiffre d’affaires semestriel de 11,7 milliards d'euros en progression de 16,4%
• Bon dynamisme de l’ensemble des métiers
• Excellente visibilité sur le reste de l’année grâce au rythme soutenu des prises de commandes

Le chiffre d’affaires consolidé de VINCI s’est élevé à 11,7 milliards d’euros au 1er semestre 2006, en augmentation de 16,4% par rapport au 1er semestre 2005.
Il intègre à hauteur de 812 millions d’euros le chiffre d’affaires d'ASF et d’ESCOTA, consolidées par intégration globale à compter du 10 mars 2006, date de leur prise de contrôle par VINCI.
Retraité de cet effet, la croissance du chiffre d’affaires ressort à +8,3%.

En France, le chiffre d’affaires s’établit à 7,7 milliards d’euros,
en augmentation de 21,3% par rapport au 1er semestre 2005 (+8,6% hors ASF et Escota). L'activité a été soutenue dans l’ensemble des métiers, Eurovia (+14,2%) et VINCI Concessions (+12,9% hors ASF et Escota) affichant les hausses les plus importantes.

A l’international, le chiffre d’affaires atteint 4 milliards d'euros en augmentation de 7,8%. Il représente 33,8% du chiffre d’affaires total. Tous les métiers progressent à l'exception de VINCI Energies dont l'activité est restée stable en raison de la cession de TMS intervenue en début d'année.

Analyse par pôle

VINCI Concessions : 1 878 millions d’euros (+ 96,9% à structure réelle ; + 11,7% hors ASF et Escota)


ASF et ESCOTA affichent un chiffre d’affaires consolidé de 1,2 milliard d’euros sur le semestre. Les recettes de péage se sont accrues de près de 6% à 1 186 millions d’euros. Le trafic a progressé de 2,2% (dont 0,3% au titre des extensions de réseau). A réseau stable, le trafic des véhicules légers a augmenté de 2,1% et celui des poids lourds de 0,7%.
Le chiffre d'affaires semestriel de Cofiroute s'est élevé à 442 millions d'euros, dont 430 millions d’euros de recettes de péages, en augmentation de 7%. Le trafic s’est accru de près de 5%, grâce à la croissance du trafic des véhicules légers (+3,2% à réseau stable), à une bonne orientation du trafic des poids lourds (+2,1% à réseau stable) et à l’effet positif des extensions de réseau (+1,9%).
VINCI Park a réalisé un chiffre d’affaires de 256 millions d’euros, en hausse de près de 6%. Il bénéficie à la fois de la bonne fréquentation des parcs en France et de l’accélération du développement tant en France qu'à l'international (en Espagne et au Canada notamment).
Les autres concessions (ouvrages de franchissement, aéroports, Stade de France) affichent un chiffre d’affaires de 94 millions d’euros en augmentation de 24% (+20% à taux de changes constants).
A noter, enfin, que les activités de services aéroportuaires, dont la cession est en cours, ont réalisé un chiffre d'affaires de 276 millions d’euros, en hausse de 23%, essentiellement imputable à l’intégration de France Handling, société acquise au second semestre 2005.

VINCI Energies : 1 732 millions d’euros (+ 3,9%)

Hors effet de la cession de TMS, réalisée en début d’année, le chiffre d’affaires total de VINCI Energies a progressé de plus de 7% sur le semestre (chiffre d’affaires international +12%).
En France, après un début d’année marqué par un chiffre d’affaires en forte hausse, le second trimestre a vu l’activité se stabiliser, le dynamisme du secteur tertiaire et de celui des infrastructures de télécommunications contrastant avec le tassement enregistré par les métiers de l’industrie. Sur l'ensemble du semestre, le chiffre d’affaires ressort à 1,3 milliard d'euros, en progression de 5,3%.
A l’international, le chiffre d’affaires est resté stable sur le semestre à 433 millions d’euros, les acquisitions de NK Networks en Allemagne et de Sotécnica au Portugal compensant les effets de la cession de TMS.
Le carnet de commandes de VINCI Energies s’établit à 1,7 milliard d’euros au 30 juin 2006, en accroissement de 10% sur un an. Il représente près de 6 mois d’activité du pôle.

Eurovia : 3 115 millions d’euros (+ 11,5%)

En France, après un bon début d'année, l'activité s'est maintenue à un niveau élevé au second trimestre, pour atteindre 1,9 milliard d'euros sur l'ensemble du semestre, soit une progression de 14%. Cette évolution traduit le fort dynamisme du marché dans l'ensemble des régions ; elle intègre également l’effet des hausses de prix des matières premières, notamment des produits pétroliers.
A l’international, le chiffre d’affaires a cru de 7,4% à 1,2 milliard d'euros, le bon niveau d'activité du second trimestre (+9%) ayant permis de rattraper le retard pris en début d'année en raison des mauvaises conditions climatiques, notamment en Europe centrale. Il convient de noter aussi la bonne performance de l'Allemagne (+7%) confirmant la reprise observée depuis plusieurs mois, ainsi qu’une bonne conjoncture aux Etats-Unis, où les filiales d’Eurovia ont poursuivi leur redressement, et en république tchèque.
Le carnet de commandes d’Eurovia se maintient à un niveau élevé : progressant sur un an de 9%, il s’élève à 4,7 milliards d’euros à fin juin 2006, ce qui représente en moyenne plus de 8 mois d'activité.

VINCI Construction : 4 892 millions d’euros (+ 7,2%)

En France, le chiffre d’affaires de VINCI Construction s'établit sur le semestre à 2,8 milliards d'euros, en augmentation de près de 6%. Après plusieurs trimestres consécutifs de fortes hausses, la tendance reste bien orientée, avec des niveaux d’activité très élevés dans l’ensemble des composantes du pôle.
A l’international, le chiffre d'affaires ressort à 2,1 milliards d'euros, en progression de 9,4% sur le semestre. On note, en particulier, la forte activité des implantations en Europe centrale, le dynamisme des grands projets, de Freyssinet, et celui de l'activité dragage, notamment au Moyen Orient.
Le carnet de commandes de VINCI Construction à fin juin 2006 atteint 11 milliards d’euros, soit près de 14 mois d'activité moyenne. Il s’est accru de 18% au cours des 12 derniers mois.

Perspectives 2006

Avec un carnet de commandes de plus de 17 milliards d'euros à fin juin 2006 (soit 10,4 mois de chiffre d’affaires des métiers concernés), en progression de 10% sur le semestre et de 14,5% sur 12 mois, et compte tenu de la bonne trajectoire des activités de concession, VINCI dispose d'une excellente visibilité sur les prochains mois. Dans ce contexte favorable, la prévision de chiffre d’affaires sur l’ensemble de l’exercice, qui s’établissait à 25 milliards d’euros, sera dépassée.

VINCI publiera ses comptes semestriels le 5 septembre 2006.

Contact investisseurs : Véronique Gilliéron
Tel. : 01 47 16 45 39
Courriel : vgillieron@vinci.com

Contact presse : Virginie Christnacht
Tel. : 01 47 16 39 56
Fax : 01 47 16 33 88
Courriel :vchristnacht@vinci.com

Ce communiqué est disponible en français, en anglais et en allemand
sur le site web de VINCI :www.vinci.com

Chiffre d'affaire consolidés - 1er semestre 2006
VINCI
Société Anonyme au capital de 1 187 374 845 euros
Siège : 1, cours Ferdinand de Lesseps - 92851 Rueil Malmaison Cedex - France
RCS Nanterre B 552 037 806
Chiffre d'affaire consolidés - 1er semestre 2006 (provisoire)
(en millions d'euros)
  30 juin
2006
30 juin
2005
variation 2006/2005
structure réelle structure réelle
hors ASF
Concessions et services 1er trimestre 644,1 457,8 40,7% 10,8%
  2ème trimestre 1 233,6 496,0 148,7% 12,6%
    1 877,7 953,8 96,9% 11,7%
Energies 1er trimestre 851,5 752,2 13,2% 13,2%
  2ème trimestre 880,7 914,5 (3,7%) (3,7%)
    1 732,1 1 666,7 3,9% 3,9%
Routes 1er trimestre 1 164,3 1 030,3 13,0% 13,0%
  2ème trimestre 1 950,3 1 764,0 10,6% 10,6%
    3 114,6 2 794,3 11,5% 11,5%
Construction 1er trimestre 2 290,0
2 088,1 9,7% 9,7%
  2ème trimestre 2 601,9 2 475,3 5,1% 5,1%
    4 891,9 4 563,5 7,2% 7,2%
Divers et éliminations   81,4 72,9    
Total 1er trimestre 4 973,8 4 407,7 12,8% 9,7%
  2ème trimestre 6 723,8 5 643,3 19,1% 7,2%
Total
  11 697,6 10 051,1 16,4% 8,3%
 
Dont France        
Concessions et services 1 621,3 709,0 127,4% 12,9%
Energies 1 299,4 1 233,5 5,3% 5,3%
Routes 1 899,8 1 663,6 14,2% 14,2%
Construction 2 840,6 2 688,4 5,7% 5,7%
Divers et éliminations 91,5 88,5    
Total 7 743,5 6 382,9 21,3 8,6%
 
dont à l'étranger        
Concessions et services 265,4 244,8 8,4% 8,4%
Energies 432,8 433,2 (0,1%) (0,1%)
Routes 1 214,7 1 130,7 7,4% 7,4%
Construction 2 051,3 1 875,1 9,4% 9,4%
Divers et éliminations (10,1) (15,6)    
Total 3 954,1 3 668,2 7,8% 7,8%