Comptes semestriels 2010 31 août 2010

Rueil-Malmaison, le 31 août 2010 Communiqué de presse COMPTES SEMESTRIELS 2010   • Croissance de l’activité et des résultats • Concessions : amélioration de l’Ebitda • Contracting : stabilité de la marge opérationnelle • Carnet de commandes en forte progression et à un niveau historique • Endettement en baisse de 700 millions d’euros sur 12 mois • […]

Rueil-Malmaison, le 31 août 2010

Communiqué de presse

COMPTES SEMESTRIELS 2010

 

• Croissance de l’activité et des résultats
• Concessions : amélioration de l’Ebitda
• Contracting : stabilité de la marge opérationnelle
• Carnet de commandes en forte progression et à un niveau historique
• Endettement en baisse de 700 millions d’euros sur 12 mois
• Acompte sur dividende maintenu à 0,52 € par action

Le 31 août 2010, le Conseil d’administration de VINCI s’est réuni sous la présidence de Xavier Huillard pour arrêter les comptes semestriels au 30 juin 2010. Il a également examiné les perspectives pour l’année en cours et approuvé le paiement d’un acompte sur le dividende au titre de l’exercice 2010.

Xavier Huillard a déclaré : « Nos performances, en France et à l’international, au 1er semestre 2010, démontrent une nouvelle fois, la résilience de notre modèle de concessionnaire-constructeur. VINCI Autoroutes enregistre une croissance de son chiffre d’affaires et de ses résultats. VINCI Concessions a été déclaré attributaire de la ligne à grande vitesse Sud Europe-Atlantique, le plus important projet d’infrastructure en Europe et concessionnaire pressenti du nouvel aéroport de Nantes, Notre-Dame-des-Landes. Dans le contracting, la marge se stabilise à un bon niveau alors même que le carnet de commandes enregistre une forte progression. »

Chiffres clés

(en millions d’euros) 1er sem. 091er sem. 10Δ 10/09
Chiffre d’affaires 115 15515 505+2,3%
Résultat opérationnel sur activité1 3581 423+4,8%
   en % du chiffre d'affaires9,0%9,2% 
Résultat net part du Groupe690703+1,9%
Résultat net par action (en euros) 21,421,34(5,6%)
Acompte sur dividende par action (en €)0,520,52-
Capacité d’autofinancement 32 1472 229+3,8%
   en % du chiffre d'affaires14,2%14,4% 
Endettement financier net(15 701)(14 992)710
Carnet de commandes (en md€) au 30 juin
24,128,4+18%

 

Les entreprises du groupe VINCI, dans un environnement économique encore incertain, ont réalisé une bonne performance au 1er semestre 2010, confirmant les annonces du Groupe faites précédemment.

Dans les concessions, les principaux indicateurs économiques sont bien orientés : trafic des véhicules légers toujours soutenu ; confirmation du rebond du trafic poids lourds, croissance du chiffre d’affaires et des résultats.

Dans le contracting, conformément aux objectifs, les marges opérationnelles sont restées globalement stables malgré la baisse de l’activité à structure comparable. Grâce à l’intégration de Cegelec à compter de mi-avril, le chiffre d’affaires total du semestre ressort en légère hausse. Par ailleurs, la progression sur le semestre des prises de commandes, tant en France qu’à l’international, atteste de la bonne dynamique commerciale d'ensemble.

Les synergies entre les métiers du contracting et les concessions, l’adéquation de l’offre du Groupe aux enjeux du marché des infrastructures et ses métiers de spécialité lui ont permis de remporter de nombreux grands projets, notamment dans des zones émergentes. Le carnet de commandes atteint au 30 juin 2010 28,4 milliards d’euros 5 et progresse de 18% à la fois sur 12 mois et depuis le début de l’année. Il représente près de 12 mois d’activité moyenne ; hors Cegelec, le carnet de commandes est en hausse d’environ 10%.

L’endettement financier net consolidé reste bien maîtrisé : sur 12 mois, il a été réduit de 0,7 milliard d’euros à 15 milliards d’euros (13,5 milliards d’euros hors financement de projets). Son augmentation depuis le 31 décembre 2009 (+1,3 milliard d’euros) traduit l’évolution saisonnière de la trésorerie d’exploitation, le paiement essentiellement en numéraire du solde du dividende 2009, les investissements de développement dans les concessions et la croissance externe.

L’émission obligataire de 500 millions d’euros effectuée par ASF en mars et le bouclage du montage financier de GSM-Rail illustrent le bon accès du Groupe aux sources de financement adaptées à ses activités. VINCI conserve un très haut niveau de liquidité de près de 12 milliards d’euros. La notation de crédit « investment grade » du Groupe a été confirmée par les agences de notation. (S&P : BBB+ ; Moody’s : Baa1 ; perspective stable).

Conforté par les réalisations du 1er semestre, tant en termes d’activité que de résultats, VINCI anticipe pour 2010 :

- Une augmentation globale de son chiffre d’affaires proche de 5%, conjonction d’une hausse des recettes de ses filiales autoroutières de l’ordre de 4%, d’une contraction globale limitée (de l’ordre de 4 à 5%) à périmètre comparable du chiffre d’affaires de ses activités de contracting et de l’impact positif pour environ 2,3 milliards d’euros (3,5 milliards d’euros en année pleine) des opérations de croissance externe réalisées (notamment Cegelec et Faceo).

- Une stabilité du taux de marge global d’EBITDA/CA des concessions autoroutières par rapport à 2009. Dans le contracting, l’objectif de stabilisation globale de la marge opérationnelle au niveau réalisé en 2009 est confirmé, la priorité restant donnée à la qualité des prises d’affaires par rapport aux volumes.

- Une stabilisation de l’endettement financier net par rapport au 30 juin 2010 : l’amélioration attendue au second semestre du cash flow opérationnel devrait permettre de couvrir intégralement l’impact sur la période des investissements de développement dans les concessions, de la croissance externe (acquisitions de Faceo et des carrières de Tarmac en Europe continentale) et du paiement de l’acompte sur dividende.


Comptes semestriels

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires consolidé de VINCI s’est élevé à 15,5 milliards d’euros au 1er semestre 2010, en progression de 2,3% par rapport au 1er semestre 2009. Cette évolution résulte d’une baisse limitée de l’activité à structure comparable (-3%), plus que compensée par l’impact positif de la croissance externe (principalement Cegelec, intégré depuis le 14 avril 2010) et par un effet de change favorable.

Après un début d’exercice difficile en raison de conditions météorologiques très pénalisantes, le niveau d’activité s’est redressé au second trimestre, tant en France qu’à l’international, avec un chiffre d’affaires en hausse de 1,7% à structure comparable.

La croissance du chiffre d’affaires des concessions (+4,4%) traduit la bonne performance de VINCI Autoroutes (+5%) : au second trimestre 2010, la hausse du trafic des véhicules légers s’est poursuivie et la reprise du trafic des poids lourds s’est accélérée.

Le chiffre d’affaires des pôles Contracting (construction, routes, énergies) est en légère hausse à structure réelle sur le semestre (+1,1 %). A structure comparable, il baisse de 5,1 %. Après avoir affiché un faible niveau au 1er trimestre en raison de mauvaises conditions climatiques en janvier et février, l’activité s’est ensuite nettement améliorée. Elle est stable à structure comparable au 2e trimestre (+0,6%) par rapport à la même période de 2009.

En France, le chiffre d’affaires est stable (+0,4 %) à structure réelle par rapport au 1er semestre 2009 à 9,5 milliards d’euros (baisse de 3,2 % à structure comparable).

A l’international, il est en hausse à structure réelle de 5,5% à 6,0 milliards d’euros (-2,6 % à périmètre et change constants). La part du chiffre d’affaires réalisée hors de France continue de progresser : 39 % du total et 45 % dans les activités du contracting (respectivement 37,7% et 43% au 1er semestre 2009) grâce à la croissance enregistrée dans les économies émergentes.

 

Chiffre d'affaires par métiers

(En millions d’euros) 1er sem. 091er sem. 10Δ 10/09
réel
Δ 10/09
comparable
Concessions2 2972 3994,4%4,3%
  VINCI Autoroutes 1 8771 9725,0%5,0%
  VINCI Park & autres concessions4194271,7%1,2%
Contracting12 90113 0401,1%(5,1%)
  Energies2 3702 87321,3%(3,1%)
  Eurovia3 4643 440(0,7%)(2,1%)
  Construction7 0676 726(4,8%)(7,1%)
VINCI Immobilier2232355,7%5,7%
Eliminations(265)(169)  
Total hors CA ‘Construction’ externe des filiales concessionnaires15 15515 5052,3%(3,0%)
CA ‘Construction’ des filiales concessionnaires44152920,1%20,1%
Eliminations intra groupe(204)(242)  
CA ‘Construction’ externe des filiales concessionnaires23628821,6%21,5%
Total15 39115 7932,6%(2,6%)

 

Progression des marges opérationnelles et du résultat net

Le résultat opérationnel sur activité (ROPA) ressort à 1 423 millions d’euros au 1er semestre 2010, en augmentation de 4,8 % par rapport à celui du 1er semestre 2009, supérieure à celle du chiffre d’affaires.

Le taux de ROPA sur CA ressort ainsi à 9,2 % contre 9,0 % au 1er semestre 2009.


Résultat opérationnel sur activité (ROPA) par métier

(En millions d'euros) 1er sem. 09% CA*1er sem. 10% CA*Δ 10/09
Concessions85637,3%92938,7%8,5%
  VINCI Autoroutes76840,9%83942,6%9,3%
  VINCI Park & autres concessions88 90  
Contracting 466 3,6% 465 3,6% (0,3%)
  Energies 1225,1%1505,2%23,5%
  Eurovia 361,0%30,1%(91,5%)
  Construction 3094,4%3124,6%0,9%
VINCI Immobilier125,6%2912,3%133%
Holdings23 0  
Résultat opérationnel sur activité 1 3589,0%
1 4239,2%4,8%
Charge IFRS 2 et divers **(2) (9)  
Résultat opérationnel 1 356 8,9% 1 414 9,1% 4,2%

* hors CA Construction externe des filiales concessionnaires
** Résultat des sociétés mises en équivalence

Le ROPA du pôle Concessions s’établit à 929 millions d’euros (856 millions d’euros au 1er semestre 2009) en croissance de 8,5%. Cette évolution traduit la hausse du ROPA de VINCI Autoroutes, conséquence de la croissance des recettes de péage, de la maîtrise des charges d’exploitation et de la diminution des amortissements liée à l’allongement d’un an de la durée des contrats de concession dans le cadre du programme d’investissements « verts » conclu en début d’année. VINCI Park et les autres concessions réalisent également une performance globalement satisfaisante dans le contexte économique de la période.

Le ROPA et le taux de marge du pôle Contracting restent stables au 1er semestre 2010 à respectivement 465 millions d’euros (466 millions d’euros au 1er semestre 2009) et 3,6 % du chiffre d’affaires malgré la baisse d’activité à structure comparable. Cette bonne réalisation est en ligne avec les objectifs du Groupe annoncés en début d’année.

Le ROPA du pôle Energies est en forte hausse de 23,5% à 150 millions d’euros (122 millions d’euros au 1er semestre 2009), comprenant la contribution de Cegelec (21 millions d’euros) intégré dans les comptes depuis le 14 avril 2010. Le taux de marge du pôle s’établit à 5,2% à un niveau proche de celui du 30 juin 2009 (5,1%).

Eurovia affiche une diminution de son ROPA qui s’établit à 3 millions d’euros, soit 0,1 % du chiffre d’affaires. Tout en rappelant le caractère peu représentatif des résultats de la 1ère moitié de l’année dans les activités routières, il faut souligner l’impact très négatif des conditions climatiques subies en début d’année en Europe et en Amérique du nord. Le 2e trimestre a, en revanche, marqué un net redressement de l’activité et des résultats.

Le ROPA de VINCI Construction s’élève à 312 millions d’euros (4,6 % du CA), en légère progression par rapport au 1er semestre 2009 malgré une baisse d’activité de l’ordre de 5%. Cette bonne performance résulte du maintien à niveau élevé des taux de marge opérationnelle dans la plupart des divisions, tant en France qu’à l’international, notamment chez Entrepose Contracting, Sogea-Satom, Soletanche Freyssinet et CFE (activité dragage).

Le résultat opérationnel, après prise en compte des charges associées aux paiements en actions (IFRS 2) et des quote-part de résultat dans les sociétés consolidées par mise en équivalence, s’élève à 1 414 millions d’euros au 30 juin 2010 (9,1 % du CA) contre 1 356 millions d’euros au 1er semestre 2009 (8,9 % du CA) en progression de 4,2%.

Le coût de l’endettement financier net diminue de 30 millions d’euros à -350 millions d’euros (-380 millions d’euros au 1er semestre 2009) sous l’effet de la réduction de l’encours moyen de l’endettement financier net et, dans une moindre mesure, de la baisse des taux d’intérêts dont l’impact a été limité par la diminution de la rémunération des placements.

Le résultat net consolidé part du groupe s’élève à 703 millions d’euros au 1er semestre 2010 en augmentation de 1,9 % par rapport à celui du 1er semestre 2009.

Les évolutions du résultat net par pôle de métier traduisent les tendances constatées pour le résultat opérationnel sur activité.

 

Résultat net par métier

(En millions d'euros)1er sem. 091er sem. 10Δ 10/09
Concessions 340 374 9,8%
  VINCI Autoroutes France30534212,2%
  VINCI Park & autres concessions3532 
Contracting 302287(5,1%)
  Energies 829617,7%
  Eurovia 17(5)(131%)
  Construction 203196(3,6%)
VINCI Immobilier91894,8%
Holdings3824 
Total 690 703 1,9%
En % du chiffre d'affaires4,6% 4,5%  



Eléments de financement et de bilan

La capacité d’autofinancement avant coût de l’endettement et impôt (CAF) progresse de 3,8 %. Elle s’établit à 2 229 millions d’euros contre 2 147 millions d’euros au 1er semestre 2009. Elle représente 14,4% du chiffre d’affaires au 1er semestre 2010 (14,2 % au 1er semestre 2009).

La CAF du pôle Concessions, principal contributeur, progresse de 6 % à 1 480 millions d’euros (61,7% du chiffre d’affaires) contre 1 396 millions d’euros au 1er semestre 2009 (60,8% du chiffre d’affaires). Celle de VINCI Autoroutes s’améliore de +6,5 % à 1 333 millions d’euros et représente 67,6 % du chiffre d’affaires (66,7 % au 1er semestre 2009).

La CAF des métiers du Contracting est en légère diminution de 1,5 % à 721 millions d’euros, évolution globalement en ligne avec celle du résultat opérationnel des pôles concernés. Elle représente 5,5% du chiffre d’affaires au 1er semestre 2010.

La variation du besoin en fonds de roulement et des provisions courantes, traditionnellement négative au premier semestre en raison de la saisonnalité de certaines activités dans le contracting, s’établit à -845 millions d’euros au 1er semestre 2010 contre -757 millions d’euros au 1er semestre 2009. Cette évolution traduit notamment les effets de périmètre (consolidation de Cegelec), l’impact sur les comptes clients de la reprise d’activité au 2e trimestre et la poursuite de l’application de la LME en France (réduction des délais de paiement fournisseurs).

Après prise en compte des frais financiers payés et des impôts payés, les flux de trésorerie liés à l’activité s’établissent à 408 millions d’euros, contre 714 millions d’euros au 1er semestre 2009.

Les investissements d’exploitation nets de cession sont en réduction de 11% à 392 millions d’euros contre 442 millions d’euros au 1er semestre 2009 traduisant, dans certains métiers, l’adaptation des moyens de production à l’environnement économique.

Le cash flow opérationnel 6 ressort à l’équilibre (+16 millions d’euros) sur le 1er semestre 2010, contre 272 millions d’euros au 30 juin 2009.

Les investissements de développement dans les concessions représentent un montant net de 507 millions d’euros sur la période (585 millions d’euros au 1er semestre 2009). Ils comprennent 281 millions d’euros investis dans les autoroutes en France et 226 millions sur d’autres projets en cours de construction (principalement la voie express R1 en Slovaquie, Locorail tunnel ferroviaire sous le port d’Anvers et l’autoroute A5 en Allemagne).

Les investissements financiers nets atteignent un montant de 283 millions d’euros, contre 48 millions d’euros au 1er semestre 2009. Ils comprennent à hauteur de 200 millions la prise en compte de l’endettement de Cegelec au 14 avril 2010, dont il est rappelé par ailleurs que l’acquisition des titres a été rémunérée au moyen de 31,5 millions actions VINCI (dont 21 millions actions nouvelles).

Les dividendes versés durant le semestre se sont élevés à 625 millions d’euros (553 millions d’euros au 1er semestre 2009), dont 590 millions concernent le solde du dividende 2009 VINCI.

Les augmentations de capital réalisées (hors opération Cegelec) représentent 232 millions d’euros (dont seulement 40 millions d’euros au titre du paiement en actions du solde du dividende 2009). Au 1er semestre 2009, ces opérations s’étaient traduites par un apport net de trésorerie de 529 millions d’euros, dont 367 millions d’euros au titre du paiement en actions du solde du dividende 2008.

Les capitaux engagés consolidés s’élèvent à 28,7 milliards d’euros au 30 juin 2010, en augmentation de 3,2 milliards par rapport à fin 2009 et de 2,0 milliards par rapport au 30 juin 2009 sous l’effet principalement de l’intégration de Cegelec. Les capitaux engagés dans les activités de concessions représentent 89 % du total.

Les capitaux propres consolidés s’établissent à 12,1 milliards d’euros au 30 juin 2010, contre 10,4 milliards d’euros au 31 décembre 2009 et 9,7 milliards d’euros au 30 juin 2009.

L’endettement financier net ressort à 15 milliards d’euros à fin juin 2010 en diminution de 0,7 milliard sur les 12 derniers mois (15,7 milliards d’euros au 30 juin 2009 et 13,7 milliards d’euros au 31 décembre 2009). Hors financements de projets, l’endettement net s’établit à 13,5 milliards d'euros au 30 juin 2010 contre 14,7 milliards d'euros au 30 juin 2009 et 12,5 milliards d'euros au 31 décembre 2009.

La liquidité du Groupe reste très élevée et atteint près de 12 milliards d'euros au 30 juin 2010. Elle comprend la trésorerie nette à hauteur de 4,8 milliards d'euros et des lignes bancaires de crédit à moyen terme confirmées non utilisées pour 7,1 milliards d'euros.

La structure financière du Groupe s’est donc encore renforcée, le ratio endettement financier net/fonds propres étant ramené de 1,6 au 30 juin 2009 à 1,2 au 30 juin 2010 (1,3 au 31 décembre 2009) et l’endettement rapporté à la CAFICE (sur 12 mois glissants) s’établissant à 3,0 au 30 juin 2010 contre 3,2 au 30 juin 2009.


Résultat social


Le résultat net de la société mère est bénéficiaire de 978 millions d’euros au 1er semestre 2010 (545 millions d’euros au 1er semestre 2009).


Distribution de dividende


Le Conseil d’administration a décidé de procéder au versement d’un acompte sur dividende au titre de l’exercice 2010 d’un montant de 0,52 euro par action. Cet acompte sera payé en numéraire le 16 décembre prochain (date de détachement du coupon : le 13 décembre).

 

Contact presse : Estelle FERRON-HUGONNET
Tél. : 01 47 16 32 41
e-mail : estelle.ferron@vinci.com

Contact investisseurs : Christopher WELTON
Tél. +33 1 47 16 45 07
e-mail : christopher.welton@vinci.com

Marie-Amélia FOLCH
Tél.+33 1 47 16 45 39
e-mail : marie-amelia.folch@vinci.com

 

(1) Hors CA ‘Construction’ externe des filiales concessionnaires ; le chiffre d’affaires calculé selon IFRIC 12, incluant les travaux confiés aux entreprises hors Groupe, ressort à 15 793 millions d’euros au 30 juin 2010 contre 15 391 millions d’euros au 1er semestre 2009. Il progresse de 2,6%.
(2) Après prise en compte des instruments dilutifs (options sur actions). La baisse du résultat net par action à 1,34 euro par action (1,42 euro par action au 1er semestre 2009) résulte des créations d’actions effectuées en 2009 (paiement en actions du solde du dividende 2008) et de la rémunération en actions VINCI de l’apport de Cegelec. Le recul du résultat par action devrait être moins prononcé en année pleine.
(3) Capacité d’autofinancement avant coût de l’endettement et impôts (EBITDA)
(4) Les comptes semestriels au 30 juin 2010 ont fait l’objet d’un examen limité des commissaires aux comptes.
(5) Les projets SEA et Notre-Dame des Landes ne sont pas encore intégrés dans le carnet de commandes du Groupe
(6) Capacité d’autofinancement nette des impôts et frais financiers payés, de la variation du besoin en fonds de roulement et des provisions courantes, ainsi que des investissements opérationnels nets.


Agenda

Réunion Analystes

Elle se tiendra le mercredi 1er septembre à 8h30 au Pavillon Ledoyen, 1 avenue Dutuit, Paris 8e.
Une conférence téléphonique simultanée est prévue aux numéros suivants :
+33 1 72 00 13 65 (en français) et +44 203 367 9453 (en anglais).

Ce communiqué de presse et la présentation analystes sont disponibles en français et en anglais sur le site web www.vinci.com, ainsi que le rapport financier semestriel (en français seulement ; la version anglaise sera mise à disposition ultérieurement)


ANNEXES


COMPTE DE RESULTAT

(En millions d'euros)1er sem. 091er sem. 10Δ 10/09
Chiffre d'affaires15 39115 7932,6%
- CA hors CA ‘Construction’ externe des filiales concessionnaires15 15515 5052,3%
- CA Construction externe des filiales concessionnaires23628821,6%
Résultat opérationnel sur activité1 3581 4234,8%
En % du chiffre d’affaires (1)9,0%9,2% 
Paiements en actions (IFRS 2)(19)(21) 
Résultat des entreprises associées1712 
Résultat opérationnel1 3561 4144,2%
Coût de l'endettement financier net(380)(350) 
Autres produits et charges financiers578 
Impôts sur les bénéfices(295)(315) 
Intérêts minoritaires4954 
Résultat net - Part du Groupe6907031,9%

(1) % calculé sur le chiffre d'affaires hors CA ‘Construction’ externe des filiales concessionnaires


BILAN CONSOLIDE

(en millions d’euros)30 juin 200931 décembre 200930 juin 2010
ACTIF   
Actifs non courants - Concessions26 55328 68126 676
Actifs non courants – autres métiers4 5435 0577 557
Actifs financiers courants523541
Trésorerie nette gérée5 1866 0224 795
Total Actif36 73437 79539 069
    
PASSIF   
Capitaux propres- part du Groupe9 1039 80811 481
Intérêts minoritaires630632651
Capitaux propres9 73310 44012 132
Provisions non courantes et divers long terme1 3391 4011 606
Dettes financières20 88719 70619 787
BFR et provisions courantes4 7756 2485 544
Total Passif36 73437 79539 069
    
Endettement financier net fin de période(15 701)(13 684)(14 992)

 

TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE

(En millions d'euros) 1er sem. 091er sem. 10
Capacité d'autofinancement avant coût de financement et impôts2 1472 229
Variations du BFR et des provisions courantes(757)(845)
Impôts payés(205)(538)
Intérêts financiers nets payés(471)(438)
Flux de trésorerie liés à l'activité714408
Investissements opérationnels nets(442)(392)
Cash flow opérationnel27216
Investissements de développement Concessions & PPP(585)(507)
Investissements financiers nets(48)(283)
Autres flux(10)(7)
Flux de trésorerie avant opérations en capital(371)(781)
Augmentations & réductions de capital529232
Opérations sur actions propres-(5)
Dividendes payés(553)(625)
Flux de trésorerie du semestre(395)(1 179)
Autres variations65(129)
Variation de l’endettement net(330)(1 308)
   
Endettement net en fin de période(15 701)(14 992)

 

CARNET DE COMMANDES

(en milliards d’euros)30 juin 0931 décembre 0930 juin 10Δ vs décembre 09
Energies3,43,05,8+90%
Eurovia5,65,96,4+7%
Construction15,115,116,2+8%
Total 24,124,028,4+18%
France 11,310,913,1+20%
International12,813,115,3+16%