Information trimestrielle au 30 septembre 2007 6 novembre 2007

Rueil-Malmaison, le 6 novembre 2007 Communiqué de presse INFORMATION TRIMESTRIELLE AU 30 SEPTEMBRE 2007 • Progression de 15,5% du chiffre d’affaires consolidé des 9 premiers mois de 2007  (21,7 milliards d'euros) • Activité toujours très soutenue au troisième trimestre. • Carnet de commandes au 30 septembre 2007 en hausse de 20% sur 12 mois (21,7 milliards d’euros) • Chiffre […]

Rueil-Malmaison, le 6 novembre 2007

Communiqué de presse

INFORMATION TRIMESTRIELLE AU 30 SEPTEMBRE 2007


• 
Progression de 15,5% du chiffre d’affaires consolidé des 9 premiers mois de 2007  (21,7 milliards d'euros)
• Activité toujours très soutenue au troisième trimestre.
• Carnet de commandes au 30 septembre 2007 en hausse de 20% sur 12 mois (21,7 milliards d’euros)
• Chiffre d’affaires prévisionnel de l’exercice 2007 de l’ordre de 30 milliards d’euros en hausse d’environ 15%

 

Chiffre d’affaires consolidé au 30 septembre 2007
Le chiffre d’affaires consolidé de VINCI des 9 premiers mois de 2007 s’établit à 21,7 milliards d’euros en augmentation de 15,5%  par rapport au chiffre d’affaires pro forma de la même période de 2006 (1).

Sur la base des données réelles 2006, prenant en compte le chiffre d’affaires d’ASF et d’ESCOTA à compter du 9 mars 2006, l’augmentation du chiffre d’affaires au 30 septembre 2007 ressort à +18%.

Il inclut l’impact de la première consolidation des récentes acquisitions de Solétanche Bachy et d’Entrepose Contracting pour un montant d’environ 300 millions d’euros (dont 240 millions d’euros à l’international). Hors cet effet, la croissance du chiffre d’affaires ressort à près de 14%, traduisant le dynamisme des principaux marchés du Groupe tant en France qu’à l’international.

Le chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2007 s’établit à 8,1 milliards d’euros. Il a continué de croître à un rythme élevé : +16,6% à structure réelle (dont 4,4% apporté par Solétanche Bachy et Entrepose Contracting)

En France, le chiffre d’affaires au 30 septembre augmente de 14,3% à 14,4 milliards d’euros. L'activité est restée soutenue dans tous les métiers au 3ème trimestre.

A l’international, le chiffre d’affaires au 30 septembre atteint 7,3 milliards d'euros soit une hausse de 17,8% dont près de 8% sont imputables à la croissance externe. La croissance de l’activité à l’international est tirée par VINCI Construction (+32%) et par VINCI Energies (+28%), la croissance organique représentant plus de la moitié de la hausse d’activité de ces deux pôles.


Analyse par pôle

VINCI Concessions : 3 506 millions d’euros (+ 6,7% (1))
Dans la continuité des trimestres précédents, les trois réseaux autoroutiers dont VINCI est le concessionnaire affichent de fortes progressions de chiffre d’affaires au 3ème trimestre 2007: ASF +7%; ESCOTA +7,2%; Cofiroute +5,9%. Elles traduisent un trafic globalement soutenu tant pour les poids lourds que pour les véhicules légers.

Le chiffre d’affaires d’ASF des 9 premiers mois de 2007 s’établit à 1 732 millions d’euros en hausse de +7,5% ; les recettes de péage se sont élevées à 1 694 millions d’euros en hausse de +7,5%. Le trafic à réseau stable d’ASF est en progression de 3,3%.

Le chiffre d’affaires d’ESCOTA progresse de 6,3% à 445 millions d’euros (dont 439 millions d’euros de recettes de péage en hausse de 6,3%) ; le trafic augmente de +2,7% sur ce réseau.

Le chiffre d’affaires de Cofiroute s’élève à 793 millions d’euros, en hausse de 7,6%. Les recettes de péage (778 millions d’euros) augmentent de 8,4% dont 4,8% sont dues à la croissance du trafic. Celle-ci intègre à hauteur de 1% le trafic supplémentaire induit notamment par le bouclage du contournement nord de Langeais sur l’A85 mis en service en janvier 2007.

Le chiffre d’affaires de VINCI Park augmente de 7,2% à 408 millions d’euros. En France, il progresse de 4,9% grâce à une fréquentation des parcs satisfaisante. A l’international, la hausse du chiffre d’affaires (+13%) est due principalement aux nouveaux développements en Allemagne et en Europe orientale.

Les autres filiales concessionnaires d’infrastructures enregistrent une augmentation de leur chiffre d’affaires à structure constante de près de 5% grâce notamment aux très bonnes performances des aéroports du Cambodge et du Pont de Rion-Antirion. En données réelles, le chiffre d’affaires diminue cependant de 11% à 129 millions d’euros en raison des cessions de participations intervenues en 2006 (Autopista Del Bosque au Chili ; Pont de la Confédération au Canada).

VINCI Energies : 3 089 millions d’euros (+17,6%)
La très bonne performance d’ensemble de VINCI Energies est la conséquence à la fois :

• d’une croissance organique dynamique tant en France qu’à l’international, avec une progression du chiffre d’affaires à structure comparable proche de 12%;

• d’une accélération de la politique de développement par acquisitions, notamment à l’international : une vingtaine d’opérations ont été réalisées sur la période, dont l’acquisition de la société suisse Etavis.

En France, le chiffre d’affaires de VINCI Energies ressort à plus de 2,2 milliards d'euros en progression de 14%. L’activité a été particulièrement soutenue au 3ème trimestre (+15,4%).

A l’international, le chiffre d’affaires s’établit à près de 860 millions d’euros en hausse de 28%. En Allemagne, l’activité bénéficie des investissements réalisés dans le secteur de la production d’énergie. En Europe centrale, les implantations du Groupe enregistrent une très forte croissance (+50% à périmètre constant).
Le carnet de commandes de VINCI Energies au 30 septembre 2007 s’établit à 2,4 milliards d’euros  en accroissement de 31% sur 12 mois. Il représente 6,8 mois d’activité moyenne du pôle.

Eurovia : 5 513 millions d’euros (+ 5,5%)
En France, le chiffre d’affaires d’Eurovia est en progression de près de 13% à 3,4 milliards d'euros. L'activité s’est maintenue à un très bon niveau au 3ème trimestre dans la plupart des régions, progressant au global de plus de 10%.

A l’international, le chiffre d’affaires s’établit à 2,1 milliards d'euros en baisse de l’ordre de 4% à périmètre comparable et taux de changes constants. Cette évolution résulte de la volonté de privilégier la rentabilité opérationnelle en Espagne, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni par une plus grande sélectivité dans la prise d’affaires. Cet effet a été, en partie, compensé par la progression de l’activité des filiales d’Europe orientale et du Chili.
Le carnet de commandes d’Eurovia au 30 septembre 2007 s’élève à près de 5 milliards d’euros. En progression de 7% sur 12 mois, il représente environ 8 mois d'activité moyenne du pôle.

VINCI Construction : 9 522 millions d’euros (+ 25,9%)
En France, le chiffre d’affaires de VINCI Construction s'établit à 5,3 milliards d'euros, en augmentation de 22% par rapport aux 9 premiers mois de 2006. La progression de l’activité au 3ème trimestre 2007 s’inscrit dans la même tendance, les implantations régionales continuant de bénéficier d’une bonne dynamique de leurs marchés.

A l’international, le chiffre d'affaires s’accroît de près de 32% à 4,2 milliards d’euros. Hors Solétanche Bachy et Entrepose Contracting qui représentent respectivement 194 millions d’euros (2 mois d’activité) et 46 millions d’euros (1 mois d’activité), le chiffre d’affaires progresse de 24%. La croissance est restée très soutenue au troisième trimestre, notamment dans les filiales d’Europe Centrale, chez VINCI Construction Grands Projets et chez Freyssinet.

Le carnet de commandes de VINCI Construction à fin septembre 2007 atteint 14,4 milliards d’euros, dont 1,4 milliard apporté par les récentes acquisitions. Il s’est accru de 23% au cours des 12 derniers mois et représente 12,2 mois d’activité moyenne du pôle.

Evènements marquants du trimestre

Croissance externe

L’acquisition de Solétanche Bachy, leader mondial des fondations spéciales, a été finalisée fin juillet, suite à l’approbation donnée par les autorités européennes de contrôle des concentrations. La société est consolidée par intégration globale dans les comptes du Groupe avec effet au 27 juillet 2007.

A l’issue de son offre publique d’achat lancée sur Entrepose Contracting, VINCI détient 77,24% du capital de la société. Spécialiste de la réalisation d’équipements pétroliers et gaziers et de la pose de conduites, la société est consolidée par intégration globale dans les comptes du Groupe à compter du 5 septembre 2007.

VINCI a, par ailleurs, poursuivi sa stratégie de développement en Europe, visant à étendre et à densifier son réseau d’entreprises locales. Dans ce cadre, VINCI Energies a conclu l’acquisition de la société Etavis, basée à Zurich, opérant dans l’installation électrique et les systèmes de communications. De son côté, Eurovia a renforcé ses capacités de production d’agrégats en Scandinavie afin de mieux servir les marchés d’Europe du Nord.

Principaux contrats

En juillet 2007 :

- le gouvernement grec a confié, à un groupement associant VINCI à l’allemand Hochtief et à des entreprises grecques, la concession de l’autoroute reliant Athènes à Tsakona, dans le Péloponnèse, via Corinthe et Patras. Ce projet consiste à assurer le financement, la conception, la construction et/ou la rénovation ainsi que l’exploitation pendant 30 ans de 365 kilomètres d’autoroutes à péage.

- un groupement auquel participent plusieurs entreprises du groupe VINCI a été désigné concessionnaire pressenti du Coentunnel à Amsterdam. Le projet a pour objet la réalisation d’un tunnel immergé et la rénovation d’un tunnel existant ainsi que leur exploitation pendant 30 ans.

En septembre 2007 :

- VINCI et Bouygues Construction, agissant à parts égales, ont signé avec les autorités ukrainiennes un contrat pour la réalisation de l'enceinte de confinement du sarcophage de Tchernobyl. D'une valeur de l’ordre de 500 millions d’euros, les travaux dureront 53 mois, dont 18 mois d’études.

- Un groupement d’entreprises dirigé par Eurovia a obtenu un contrat pour la construction d’une piste et des parkings du nouvel aéroport Berlin-Brandebourg International. Le montant des travaux, qui dureront de septembre 2007 à avril 2011, s’élève à 215 millions d’euros.

- VINCI Concessions et Hochtief ont signé le contrat du A-Modell « A4 Horselberg». Ce contrat porte sur le financement, la conception, la construction et/ou la rénovation d’un tronçon autoroutier de 45 km entre Gotha et Eisenach en Thuringe ainsi que son exploitation pendant 30 ans.

Eléments financiers

La crise du marché du crédit intervenue pendant l’été n’a pas eu d’impact significatif défavorable sur la situation financière du Groupe.

Après avoir réussi, début juillet, une émission obligataire inaugurale d’un montant de 1,5 milliard d’euros à 15 ans, ASF a procédé, en août, à deux nouveaux emprunts d’un montant total de 125 millions d’euros à échéances 15 et 20 ans. Ces émissions s’inscrivent dans le cadre du refinancement de la dette d’ASF, jusque là constituée à l’essentiel d’emprunts souscrits auprès de la Caisse Nationale des Autoroutes et de concours bancaires.

De son côté, Cofiroute a émis un emprunt de 350 millions d’euros sur sa souche obligataire 2006-2021, destiné à contribuer au financement de son programme d’investissement.

Ces opérations permettent d’allonger la maturité moyenne de la dette du Groupe et de renforcer sa liquidité tout en diversifiant ses sources de financement.

En matière de risque de taux, VINCI a continué d’appliquer une politique de couverture prudente visant à limiter son exposition aux variations de taux d’intérêt. Ainsi, à fin septembre 2007, la part de l’endettement net à taux fixe ou à taux variable « cappé » représente environ 90% du total.

Au cours du 3ème trimestre, VINCI a poursuivi l'exécution de son programme de rachat mis en place par décision de l'assemblée générale du 10 mai 2007, laquelle s'est traduite par l'acquisition d'une quantité nette de 4 millions d'actions (2). Par ailleurs, VINCI a, durant la même période, procédé à l'annulation de 3,8 millions d'actions. Au 30 septembre 2007, le capital social est composé de 483 816 544 actions. L'auto-détention, à la même date, porte sur 17 701 831 actions soit 3,7% du capital. Elle est affectée essentiellement au financement d’opérations de croissance externe et à la couverture des instruments donnant accès au capital dans le cadre de l’intéressement du personnel au capital de la société.

Perspectives


Le carnet de commandes à fin septembre 2007 des pôles travaux (VINCI Construction, Eurovia et VINCI Energies) s’établit à 21,7 milliards d'euros en progression de près de 20% sur un an. Il représente plus de 10 mois d’activité moyenne des métiers concernés.

La poursuite d’une croissance organique solide au 3ème trimestre 2007 démontre le bon positionnement des entreprises du Groupe sur des marchés dynamiques (France, Europe centrale et orientale, bassin méditerranéen, notamment). Celui-ci est renforcé par une politique d’acquisitions ciblées sur de nouvelles zones géographiques et des savoir-faire complémentaires, porteurs de croissance. Enfin, la pertinence du « business model » de VINCI mettant en synergie les métiers de la construction avec ceux de la gestion d’infrastructures dans le cadre  de contrats de longue durée est illustrée par les importants succès commerciaux récemment remportés dans le domaine des concessions et des PPP (partenariats public-privé) dans plusieurs pays européens.

Dans ce contexte, VINCI prévoit de réaliser un chiffre d’affaires de l’ordre de 30 milliards d’euros en 2007 en hausse d’environ 15%  sur celui de 2006.

 

VINCI publiera son chiffre d’affaires annuel le 31 janvier 2008 après bourse.


(1) Chiffre d’affaires 2006 pro forma intégrant dès le 1er janvier 2006 ASF et ESCOTA, dont VINCI a pris le contrôle le 9 mars 2006. Par ailleurs, il exclut, conformément aux dispositions de l’IFRS 5 relatives aux «activités abandonnées ou cédées », le chiffre d’affaires des activités de services aéroportuaires, cédés par le Groupe en octobre 2006.
(2) hors achats et cessions d’actions effectuées dans le cadre du contrat de liquidité

 

Contact presse : Vanessa Lattes
Tel. : 01 47 16 31 82
Fax : 01 47 16 33 88
Email : vchristnacht@vinci.com

Contact investisseurs : Marie-Amélia FOLCH
Tél. : 01 47 16 45 39
Email : mafolch@vinci.com

Ce communiqué est disponible en français, en anglais et en allemand
sur le site web de VINCI : www.vinci.com

 

CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2007
(en millions d'euros)

   30 septembre 2006
Réel1
30 septembre 2006
Pro forma2
30 septembre 2007 Variation 2007/2006
Structure
réelle
Pro forma2
VINCI Concessions1er trimestre 504,6902,6980,594,3%8,6%
 2ème trimestre 1 097,21 097,21 167,06,4%6,4%
  3ème trimestre 1 287,2 1 287,2 1 358,5 5,5% 5,5%
   2 889,0 3 287,0 3 505,9 31,4% 6,7%
VINCI Energies1er trimestre 851,5851,5947,811,3%11,3%
 2ème trimestre 888,5888,51 033,916,4%16,4%
  3ème trimestre 885,4 885,4 1 105,4 24,9% 24,9%
   2 625,4 2 625,4 3 088,5 17,6% 17,6%
Eurovia1er trimestre 1 164,31 164,31 356,016,5%16,5%
 2ème trimestre 1 957,71 957,72 029,33,7%3,7%
  3ème trimestre 2 103,9 2 103,9 2 129,7 1,2% 1,2%
   5 225,8 5 225,8 5 512,8 5,5% 5,5%
VINCI Construction1er trimestre 2 290,02 290,02 783,821,6%21,6%
 2ème trimestre 2 638,22 638,23 199,621,3%21,3%
  3ème trimestre 2 633,3 2 633,3 3 474,8 32,0% 32,0%
   7 561,5 7 561,5 9 522,2 25,9% 25,9%
VINCI Immobilier1er trimestre 96,296,2134,640,0%40,0%
 2ème trimestre 150,8150,8130,1(13,7%)(13,7%)
  3ème trimestre 119,2 119,2 113,0 (5,2%) (5,2%)
   366,2 366,2 377,7 3,2% 3,2%
Éliminations  (236,6) (236,6) (261,5)  
Total1er trimestre 4 834,35 232,46 106,926,3%16,7%
 2ème trimestre 6 665,26 665,27 495,812 ,5%12,5%
  3ème trimestre 6 931,8 6 931,8 8 8080,4 16,6% 16,6%
TOTAL  18 431,3 18 829,4 21 745,6 18,0% 15,5%
 
dont France
VINCI Concessions  2 701,8 3 099,9 3 317,3 22,8% 7,0%
VINCI Energies  1 957,4 1 957,4 2 231,4 14,0% 14,0%
Eurovia  3 051,33 051,3 3 442,2 12,8% 12,8%
VINCI Construction  4 344,2 4 344,2 5 282,2 21,6% 21,6%
VINCI Immobilier  365,9 365,9 377,5 3,2% 3,2%
Éliminations  (208,1)(208,1) (231,7)  
Total France  12 212,6 12 610,7 14 418,9 18,1% 14,3%
 
dont International
VINCI Concessions  187,2 187,2 188,5 0,7% 0,7%
VINCI Energies  668,0 668,0 857,1 28,3% 28,3%
Eurovia  2 174,5 2 174,5 2 070,5 (4,8%) (4,8%)
VINCI Construction  3 217,3 3 217,3 4 240,0 31,8% 31,8%
VINCI Immobilier  0,3 0,30,2  
Éliminations  (28,5) (28,5) (29,8)  
Total International   6 218,7 6 218,7 7 326,6 17,8% 17,8%

(1) Données réelles : en 2006, consolidation d’ASF et d’ESCOTA à compter de la date de leur prise de contrôle par VINCI soit le 9 mars 2006. Ces données excluent par ailleurs, conformément aux dispositions de l’IFRS 5 relatives aux «activités abandonnées ou cédées », le chiffre d’affaires des services aéroportuaires, cédés par le Groupe en octobre 2006.
(2) Pro forma : incluant en 2006, le chiffre d’affaires d’ASF et ESCOTA à 100% dès le 1er janvier.

 

Trafic des concessions autoroutières au 30 septembre 2007
(en millions de km parcourus)

 Réseau 30 septembre 2006 30 septembre 2007 Variation
ASF
Véhicule légers Stable17 743,6 18 357,9 3,5%
Evolutif 17 836,5 18 464,3 3,5%
Poids lourds Stable 3 233,7 3 312,7 2,4%
Evolutif 3 245,8 3 329,0 2,6%
Total km parcourus Stable 20 977,3 21 670,5 3,3%
Evolutif 21 082,3 21 793,3 3,4%
ESCOTA
Véhicule légers Stable 4 491,4 4 611,4 2,7%
Poids lourds Stable 473,7 489,4 3,3%
Total km parcourus

Stable

4 965,0 5 100,7 2,7%
Cofiroute
Véhicule légers Stable 6 361,6 6 568,9 3,3%
Evolutif 6 477,0 6 751,3 4,2%
Poids lourds Stable 1 110,0 1 187,0 6,9%
Evolutif 1 129,7 1 219,7 8,0%
Total km parcourus Stable 7 471,6 7 755,9 3,8%
Evolutif 7 606,7

7 971,0

4,8%