Information trimestrielle au 30 septembre 2008 14 novembre 2008

Rueil-Malmaison, le 14 novembre 2008 Communiqué de presse INFORMATION TRIMESTRIELLE AU 30 SEPTEMBRE 2008 • Hausse de 13,2% du chiffre d’affaires à fin septembre à 24,7 milliards d'euros (+6,4% en données comparables) • Activité soutenue au 3ème trimestre 2008 (+10%, dont + 6,7% en données comparables) • Nouvelle progression du carnet de commandes• Réduction de […]

Rueil-Malmaison, le 14 novembre 2008

Communiqué de presse

INFORMATION TRIMESTRIELLE AU 30 SEPTEMBRE 2008

• Hausse de 13,2% du chiffre d’affaires à fin septembre à 24,7 milliards d'euros (+6,4% en données comparables)
• Activité soutenue au 3ème trimestre 2008 (+10%, dont + 6,7% en données comparables)
• Nouvelle progression du carnet de commandes
• Réduction de l’endettement et amélioration de la liquidité
• Objectifs 2008 d’activité, de marges et d’endettement confirmés

Chiffre d’affaires consolidé à fin septembre 2008

Le chiffre d’affaires consolidé de VINCI des 9 premiers mois de 2008 s’établit à 24,7 milliards d’euros en hausse de 13,2% par rapport à la même période de 2007. Cette évolution traduit une croissance organique de 6,4%, l’impact de la croissance externe pour 7,8%, et un effet de change de -1%.

Au 3ème trimestre 2008, l’activité est restée soutenue à près de 9 milliards d’euros, en progression de 10% par rapport au même trimestre en 2007, dont 6,7% de croissance organique.

En France, le chiffre d’affaires des 9 premiers mois est en augmentation de 8,6% à 15,7 milliards d’euros (+5,9% en données comparables). L’activité est restée bien orientée au 3ème trimestre : +7,3% essentiellement imputables à la croissance organique, malgré une moindre progression des recettes des concessions autoroutières.

A l’international, le chiffre d’affaires des 9 premiers mois s’accroît de +22,3% sous l’effet principal des acquisitions réalisées (+7,3% à périmètre et changes constants). Au 3ème trimestre, l’activité est en hausse de 14,9% en données courantes et de 7,7% en données comparables.

Analyse par pôle

VINCI Concessions : 3 686 millions d’euros (+ 5,1%)

Le chiffre d'affaires à fin septembre des filiales françaises concessionnaires d’autoroutes s’établit à 3 077 millions d’euros en progression de 3,6 %. Les ouvertures de nouvelles sections (+0,9%), notamment sur le réseau Cofiroute, ont permis de compenser totalement la contraction du trafic à réseau stable (-0,8%), faisant ressortir une croissance globale positive du trafic à date de 0,1%.

Au 3ème trimestre, dans un climat économique marqué par la menace de récession, il a été constaté une diminution du trafic à réseau stable de 2,8%, entièrement imputable aux véhicules légers. Pour autant, le chiffre d’affaires a progressé de 1,2% sur le trimestre à 1 203 millions d’euros.
- Le chiffre d’affaires d’ASF des 9 premiers mois ressort à 1 788 millions d’euros en hausse de 3,3%. La diminution du trafic sur la période a pu être limitée à -0,6% grâce à la mise en service de la section Thenon-Terrasson de l’A89 en janvier et à l’ouverture du contournement de la Roche-sur-Yon par l’A87 fin juin.
- Le chiffre d’affaires d’Escota des 9 premiers mois augmente de 3% à 458 millions d’euros malgré une contraction du trafic de 0,8%.
- Le chiffre d’affaires de Cofiroute des 9 premiers mois progresse de 4,8% à 831 millions d’euros. Le trafic s’est accru de 2,6% grâce à l’apport des nouvelles sections (ouvertures de St Romain-Druye en décembre 2007 et du contournement nord d’Angers en avril 2008), surcompensant une diminution de 0,7% du trafic à réseau stable.

VINCI Park affiche une croissance de chiffre d’affaires de plus de 11% à 454 millions d’euros (+5% à périmètre et changes constants). En France, la progression du chiffre d’affaires (298 millions d’euros), entièrement tirée par la croissance organique, ressort à 3,2%. A l'international, les acquisitions réalisées notamment en Amérique du Nord et en Europe centrale expliquent la forte hausse de l'activité (+31% à 156 millions d’euros).

Les autres filiales concessionnaires d’infrastructures affichent un chiffre d’affaires de 156 millions d’euros, en augmentation de près de 21%, dont environ la moitié apportée par les nouveaux contrats entrés en vigueur fin 2007 et en 2008 (autoroute A4 en Allemagne, éclairage public de la ville de Rouen, aéroport de Clermont-Ferrand Auvergne).

 

VINCI Energies : 3 355 millions d’euros (+ 8,6%)

En France, le chiffre d’affaires à fin septembre de VINCI Energies ressort à 2 318 millions d'euros, en progression de 3,9% (+2,1% à structure comparable). Le secteur des infrastructures et celui des télécommunications sont restés bien orientés; en revanche, le secteur de l’immobilier tertiaire a enregistré une contraction.

A l’international, le chiffre d’affaires à fin septembre augmente d’environ 21% à 1 037 millions d’euros grâce aux acquisitions réalisées. Hors effets de périmètre et de change, l’activité diminue légèrement, ce qui traduit des situations contrastées suivant les pays : croissance organique robuste en Allemagne, notamment dans la production d’énergie, ainsi qu’en Belgique, en Suède et en Pologne ; activité en repli aux Pays-Bas et au Portugal après plusieurs années d’expansion et à l’achèvement de grands chantiers ; stabilité en Espagne.

Le carnet de commandes de VINCI Energies au 30 septembre 2008 s’établit à 2,6 milliards d’euros en hausse de près de 18% depuis le 31 décembre 2007. Il représente près de 7 mois d’activité moyenne du pôle.

 

Eurovia : 6 013 millions d’euros (+ 9,1%)

En France, le chiffre d’affaires à fin septembre ressort à 3 679 millions d'euros, en augmentation de près de 7% (+4,1% en données comparables) par rapport aux neuf premiers mois de 2007 qui bénéficiaient d’un niveau d’activité élevé dans les grands projets (de tramways notamment). Par ailleurs, l’activité d’Eurovia est affectée par la position d’attentisme de nombreuses collectivités locales, conséquence des élections municipales de mars dernier et des récentes tensions sur le marché du crédit.

A l’international, le chiffre d’affaires à fin septembre s’établit à 2 334 millions d'euros en augmentation de près de 13% en données comparables. Les implantations du groupe en Allemagne, en République Tchèque, au Royaume-Uni et en Amérique du Nord ont réalisé de bonnes performances, celles-ci étant partiellement effacées par les dépréciations du dollar et du sterling.

Le carnet de commandes d’Eurovia au 30 septembre 2008 s’élève à 4,9 milliards d’euros, légèrement inférieur à celui atteint fin 2007. Il représente plus de 7 mois d'activité moyenne du pôle.

 

VINCI Construction : 11 536 millions d’euros (+ 20,4%)

En France, le chiffre d’affaires de VINCI Construction à fin septembre augmente de près de 15% à 6 071 millions d'euros (+10% en données comparables). La croissance organique, portée par le secteur du bâtiment non-résidentiel, est restée solide au 3ème trimestre.

A l’international, le chiffre d'affaires est en hausse de 27% à 5 465 millions d’euros. A périmètre et changes constants, l’activité progresse de 6,6%, grâce au dynamisme des filiales de génie civil spécialisé (Solétanche Bachy, Freyssinet) et des activités de dragage (Deme, filiale de CFE).
Le carnet de commandes à fin septembre 2008 de VINCI Construction, après intégration de Taylor Woodrow Construction, atteint 16,7 milliards d’euros. Il progresse de près de 17% depuis le 31 décembre 2007 et représente plus d’un an d’activité moyenne du pôle.

 

Faits marquants

Evolution du périmètre

Concessions
VINCI a conclu un accord avec ses partenaires lui permettant de porter à 37,27% sa participation dans Lusoponte, société concessionnaire de deux ponts sur le Tage (pont du 25 avril et pont Vasco de Gama) à Lisbonne (Portugal) en acquérant 6,42% du capital auprès de Macquarie Infrastructure Group.

Contracting
Courant septembre, VINCI Construction a acquis Taylor Woodrow Construction (TWC), division construction du groupe immobilier britannique Taylor Wimpey. TWC, dont le chiffre d’affaires a représenté environ 600 millions de livres sterling en 2007, est organisée autour de trois pôles : bâtiment, infrastructures (ferroviaires et aéroportuaires) et facility management, cette activité s’exerçant notamment dans le cadre de contrats de partenariat public-privé à long terme. VINCI consolide ainsi sa position en Grande-Bretagne, dans des métiers présentant un potentiel de développement important, à bonne visibilité et s’appuyant sur une base de clients récurrents.

Eurovia a acquis auprès du groupe allemand Vossloh sa filiale Vossloh Infrastructure Services, entreprise spécialisée dans les travaux ferroviaires : construction de voies nouvelles (lignes à grande vitesse, tramways, métros), rénovation et maintenance des réseaux ferrés, pose et entretien de caténaires. Rebaptisée ETF (Eurovia Travaux Ferroviaires), la société a réalisé un chiffre d’affaires pro forma d’environ 250 millions en 2007, essentiellement en France. Elle sera consolidée dans les comptes du groupe à partir du 1er octobre 2008.

Prises d ’affaires significatives obtenues sur la période écoulée :

Concessions/Partenariats Public-Privé

Début novembre, Infrabel, gestionnaire du réseau ferré belge, a attribué au consortium Locorail, constitué de VINCI Concessions (25%), de CFE (25%) et de BAM PPP, un contrat pour la réalisation de la liaison ferroviaire «Liefkenshoek» dans le port d’Anvers en Belgique. D’un montant total de 841 millions d’euros et d’une durée de 42 ans, ce contrat de partenariat porte sur la conception, le financement, la construction et la maintenance d’une infrastructure ferroviaire d’une longueur de 16,2 km qui crée une liaison supplémentaire souterraine entre la rive droite et gauche de l’Escaut dans le port d’Anvers. Le financement, sans recours contre les actionnaires, a été conclu auprès d’un consortium de 6 banques commerciales et de la Banque Européenne d’Investissement (BEI). Il comprend notamment une dette senior de 714 millions d’euros d’une échéance maximale de 35 ans à laquelle s’ajoute une subvention d’un montant de 107 millions d’euros. La rémunération du concessionnaire, sous la forme d’une redevance trimestrielle, sera liée à la disponibilité réelle des ouvrages.

Contracting

Au cours du dernier trimestre, Entrepose Contracting a significativement renforcé son carnet de commandes en remportant plusieurs contrats importants notamment en Algérie pour la réalisation de réservoirs cryogéniques pour le compte de la société d’ingénierie américaine Kellog Brown & Root International, en Colombie pour la construction d’un pipeline de 235 km pour la société qui exploitera le gisement pétrolier de Rubiales et au Nigeria pour la réalisation de la station de compresseurs de Lagos Beach dans le cadre du projet de gazoduc ouest africain.

La filiale belge CFE a remporté, seule ou en groupement, plusieurs contrats significatifs dont la conception-construction d’un tunnel ferroviaire à Delft (la part du groupe dans ce projet d’un montant total de 350 millions d’euros est de 33,33%) et un ensemble immobilier à haute qualité environnementale au Luxembourg. DEME, filiale à 50% de CFE spécialisée dans les travaux de dragage, a conclu 3 contrats importants : la 1ère phase de la réalisation d’un nouveau port à conteneurs à Londres Gateway, la construction et l’extension de Port Rashid à Dubaï, la conception-construction puis l’exploitation pendant 15 ans d’un complexe de traitement et stockage des boues dans le port d’Anvers.

Eléments financiers

Dans un contexte marqué par de fortes tensions sur le marché du crédit, qui se sont traduites par un accès à la liquidité plus difficile et plus coûteux, le Groupe est parvenu à boucler trois nouveaux financements de projets de concessions d’infrastructures à long terme :

- en août, VINCI a mené à bien le bouclage financier de la concession de l’autoroute Athènes-Patras-Tsakona en Grèce auprès d’un consortium de 19 banques. D’un montant total de 1,6 milliard d’euros, ce financement comprend un prêt de la BEI de 200 millions d’euros et une dette bancaire senior de 990 millions d’euros à échéance 13 ans. Le coût total du projet, le plus important récemment attribué en Europe, est estimé à près de 3 milliards d’euros.

- début octobre, la société Prado Sud, détenue à hauteur de 58,5% par VINCI Concessions, a conclu le montage financier de la concession du tunnel Prado Sud à Marseille d’un montant de 189 millions d’euros, dont 152 millions d’euros de dette senior à échéance 10 ans. Le contrat de concession d’une durée de 46 ans, a pour objet le financement, la construction et l’exploitation d’un tunnel de 1 500 mètres qui prolongera le tunnel Prado-Carénage.

- Le Mans Stadium, détenue à 100% par VINCI, a finalisé en octobre le montage financier du projet du Stade du Mans. Le financement bancaire est constitué d’une dette senior de 39 millions d’euros d’une échéance maximale de 33 ans. Le projet consiste à concevoir, construire, financer et exploiter pour une durée de 35 ans, le MMArena, futur stade de 25 000 places de la ville du Mans.

La qualité des projets développés par VINCI ainsi que la notoriété du Groupe ont permis la mise en place de ces opérations dans de bonnes conditions malgré un contexte de marché du crédit dégradé.

La solidité de la situation financière du Groupe est attestée par le relèvement, intervenu en septembre, de la « perspective » attribuée par S&P’s à la notation de crédit BBB+ de VINCI et de celles de ses principales filiales concessionnaires, ASF et Cofiroute, désormais qualifiée de « stable ».

L’endettement financier net consolidé a été ramené à 16 milliards d’euros au 30 septembre 2008, soit une réduction d’environ 600 millions d’euros par rapport au 30 septembre 2007. Il est, à l’essentiel, logé dans les filiales concessionnaires.

Le Groupe conserve un niveau de liquidités très important qui lui permet de n’être confronté à aucun besoin de refinancement externe significatif avant 2012 : il dispose au 30 septembre 2008 de plus de 7 milliards de lignes de crédit bancaires confirmées non tirées à échéance entre 2011 et 2013 et d’environ 4 milliards d’euros de disponibilités.
VINCI a, par ailleurs, maintenu une politique de couverture prudente visant à limiter son exposition aux variations de taux d’intérêt : la part de l’endettement net à taux fixe ou à taux variable protégé reste proche de 100% du total au 30 septembre 2008.

Enfin, la priorité donnée à la maîtrise de l’endettement a conduit le Groupe à limiter ses rachats d’actions aux opérations réalisées dans le cadre du contrat de liquidité géré par un prestataire indépendant.

Au 31 octobre 2008, le nombre d’actions auto-détenues s’élève à 23,5 millions d’actions, soit 4,7% du capital à la même date.

 

Perspectives 2008

Les flux de commandes enregistrés par les pôles contracting (VINCI Construction, Eurovia et VINCI Energies) sont restés soutenus au 3ème trimestre 2008. Ainsi, malgré le niveau élevé de l’activité et compte tenu de l’apport des dernières acquisitions, le carnet de commande continue de progresser : il s’établit à 24,1 milliards d'euros à fin septembre 2008 en hausse de plus de 12% depuis le début de l’exercice et représente plus de 10 mois d’activité moyenne des pôles concernés.

Dans ce contexte, VINCI confirme les objectifs 2008 formulés lors de la présentation des résultats semestriels en septembre dernier : progression du chiffre d'affaires proche de 10% sur l'ensemble de l'exercice, consolidation des marges opérationnelles dans les métiers du contracting et stabilisation de l'endettement.

VINCI publiera son chiffre d’affaires annuel 2008 le 3 février 2009 après bourse.


 


 

Contact presse : Estelle Ferron-Hugonnet
Tel. : 01 47 16 31 82
Fax : 01 47 16 33 88
Email : eferron@vinci.com

Contact investisseurs : Marie-Amélia FOLCH
Tél. : 01 47 16 45 39
Email : mafolch@vinci.com

Ce communiqué est disponible en français, en anglais et en allemand
sur le site web de VINCI : www.vinci.com

 

CHIFFRE D'AFFAIRES CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008
(En millions d'euros)

    30 septembre 2007 30 septembre 2008 Variation 2008/2007
Réelle Comparable
VINCI Concessions 1er trimestre 980,5 1 069,8 9,1% 8,4%
  2ème trimestre 1 166,8 1 214,7 4,1% 3,5%
  3ème trimestre 1 358,5 1 401,9 3,2% 2,6%
    3 505,9 3 686,4 5,1% 4,5%
VINCI Energies 1er trimestre 947,8 1 067,2 12,6% 3,6%
  2ème trimestre 1 035,2 1 154,9 11,6% 0,9%
  3ème trimestre 1 105,4 1 132,8 2,5% (1,3%)
    3 088,5 3 354,9 8,6% 1,0%
Eurovia 1er trimestre 1 356,0 1 487,0 9,7% 8,9%
  2ème trimestre 2 027,1 2 151,7 6,2% 4,4%
  3ème trimestre 2 129,7 2 374,7 11,5% 9,2%
    5 512,8 6 013,4 9,1% 7,3%
VINCI Construction 1er trimestre 2 783,8 3 508,5 26,0% 8,4%
  2ème trimestre 3 263,6 4 021,9 23,2% 8,5%
  3ème trimestre 3 533,8 4 005,5 13,4% 8,4%
    9 581,2 11 535,9 20,4% 8,4%
S/T Contracting 1er trimestre 5 087,6 6 062,6 19,2% 7,6%
  2ème trimestre 6 325,9 7 328,5 15,8% 6,0%
  3ème trimestre 6 768,9 7 513,1 11% 7,0%
    18 182,4 20 904,2 15,0% 6,9%
Ealiminations et divers   116,3 101,7    
Total 1er trimestre 6 106,9 7 158,6 17,2% 7,5%
  2ème trimestre 7 558,3 8 578,4 13,5% 5,3%
  3ème trimestre 8 139,4 8 955,3 10,0% 6,7%
TOTAL   21 804,6 24 692,3 13,2% 6,4%
 
dont France
VINCI Concessions   3 317,3 3 455,6 4,2% 4,2%
VINCI Energies   2 231,4 2 317,8 3,9% 2,1%
Eurovia   3 442,2 3 678,9 6,9% 4,1%
VINCI Construction   5 282,2 6 071,1 14,9% 10,0%
S/T Contracting   10 955,8 12 067,8 10,1% 6,6%
Eliminations et divers   145,8 136,0    
Total France   14 418,9 15 659,4 8,6% 5,9%
 
dont International
VINCI Concessions   188,5 230,8 22,4% 10,7%
VINCI Energies   857,1 1 037,2 21,0% (1,3%)
Eurovia   2 070,5 2 334,5 12,7% 12,9%
VINCI Construction   4 299,0 5 464,7 27,1% 6,6%
S/T Contracting   7 226,6 8 836,4 22,3%  7,2% 
Eliminations et divers   (29,6) (34,4)    
Total International   7 385,6 9 032,9 22,3% 7,3%

 

Trafic des concessions autoroutières au 30 septembre 2008
(En millions de km parcourus)

  Réseau 30 septembre 2007 30 septembre 2008 Variation
ASF
Véhicule légers Stable 18 464 18 255 (1,1%)
Evolutif 18 464 18 306 (0,9%)
Poids lourds Stable 3 329 3 355 +0,8%
Evolutif 3 329 3 361 +1,0%
Total km parcourus Stable 21 793 21 610 (0,8%)
Evolutif 21 793 21 667 (0,6%)
ESCOTA
Véhicule légers Stable 4 611 4 576 (0,8%)
Poids lourds Stable 489 485 (0,9%)
Total km parcourus

Stable

5 100 5 061 (0,8%)
Cofiroute
Véhicule légers Stable 6 705 6 632 (1,1%)
Evolutif 6 751 6 906 +2,3%
Poids lourds Stable 1 214 1 229 +1,3%
Evolutif 1 220 1 271 +4,2%
Total km parcourus Stable 7 919 7 861 (0,7%)
Evolutif 7 971

8 177

+2,6%
Total Autoroutes France
Véhicule légers Stable 29 781 29 462 (1,1%)
Evolutif 29 827 29 788 (0,1%)
Poids lourds Stable 5 032 5 069 +0,7%
Evolutif 5 038 5 117 +1,6%
Total km parcourus Stable 34 813 34 531 (0,8%)
Evolutif 34 865

34 905

+0,1%

h ♪