Information trimestrielle au 30 septembre 2009 12 novembre 2009

Rueil-Malmaison, le 12 novembre 2009 Communiqué de presse INFORMATION TRIMESTRIELLE au 30 septembre 2009 * Bonne performance d’ensemble sur les neuf premiers mois de l’année :     • Chiffre d’affaires consolidé : 23,6 milliards d’euros(1) (-4,6%)        o Concessions : 3,8 milliards d’euros (+2,3%)        o Contracting : 19,8 milliards d’euros (-5,1%)     • Carnet de commandes : 24,2 […]

Rueil-Malmaison, le 12 novembre 2009

Communiqué de presse

INFORMATION TRIMESTRIELLE au 30 septembre 2009

* Bonne performance d’ensemble sur les neuf premiers mois de l’année :

    • Chiffre d’affaires consolidé : 23,6 milliards d’euros(1) (-4,6%)

       o Concessions : 3,8 milliards d’euros (+2,3%)

       o Contracting : 19,8 milliards d’euros (-5,1%)

    • Carnet de commandes : 24,2 milliards d’euros, en hausse de 4% par rapport au 31 décembre 2008

    • Endettement financier net : 14,6 milliards d’euros, en baisse de 800 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2008

* Tendances 2009 et priorités confirmées

Le 3ème trimestre 2009 a été marqué par la hausse du chiffre d’affaires des concessions, conséquence de la reprise confirmée de la croissance du trafic des véhicules légers sur les autoroutes françaises. De leur côté, les métiers du contracting affichent une contraction limitée de leur activité dans la continuité de la tendance des trimestres précédents et en ligne avec les prévisions. La priorité donnée par le Groupe à la préservation des marges par rapport aux volumes dans un environnement plus difficile se traduit par une baisse des commandes. Néanmoins, grâce à l’effet des plans de relance et aux succès remportés, notamment à l’international, sur le marché des infrastructures et de l’énergie, le carnet se maintient à haut niveau. Au 30 septembre, il s’établit à plus de 24 milliards en légère hausse par rapport au 31 décembre 2008. La structure financière du Groupe demeure très solide avec une diminution de l’endettement financier net de 800 millions d’euros depuis le 31 décembre 2008 et de 1,4 milliard d’euros sur 12 mois.
Ces performances illustrent la bonne résistance du Groupe qui bénéficie de son développement volontariste à l’international, de la diversité de ses savoir-faire et de la solidité de son modèle constructeur-concessionnaire, bien adapté aux besoins du marché.


Chiffre d’affaires au 30 septembre 2009

Le chiffre d’affaires consolidé de VINCI des 9 premiers mois de 2009 s’est élevé à 23,6 milliards d’euros en légère contraction de 4,6% par rapport à la même période en 2008. Cette évolution résulte d’une baisse de l’activité à structure comparable de 6,3%, de l’impact positif de la croissance externe pour 3,3% et d’un effet de change défavorable de -1,6%.

VINCI Concessions affiche un chiffre d’affaires de 3,8 milliards d’euros en progression de 2,3% sur la période (+2,5% à structure comparable), conséquence de la reprise de la croissance du trafic des véhicules légers sur les autoroutes françaises, amorcée en avril, et de la bonne tenue de VINCI Park.

Dans les métiers du contracting, le chiffre d’affaires s’établit à 19,8 milliards d’euros en diminution de 5,1%
(-7,2% à structure comparable). La baisse d’activité de VINCI Construction et de VINCI Energies s’est poursuivie au troisième trimestre. En revanche, l’activité d’Eurovia s’est stabilisée après un début d’année affecté par des conditions climatiques défavorables.

En France, le chiffre d’affaires s’élève à 14,6 milliards d’euros en baisse de 6,8% (-8% à périmètre constant), conjonction d’une augmentation de 2,1% chez VINCI Concessions et d’une diminution de 8,3% dans le contracting.

A l’international, le chiffre d’affaires reste quasiment stable (-0,7%) à près de 9,0 milliards d’euros. Il a bénéficié d’une activité soutenue chez VINCI Construction Grands Projets, Entrepose Contracting et Eurovia, et de l’intégration de la filiale britannique Taylor Woodrow Construction. La part du chiffre d’affaires réalisée hors de France représente 38,1% du total (44,2% dans le contracting contre 42,3% sur la même période de 2008).


Analyse par pôle

VINCI Concessions : 3 760 millions d’euros (+2,3%)
Le chiffre d'affaires des quatre réseaux autoroutiers gérés par VINCI en France progresse de 2,6% à 3 159 millions d’euros. Cette situation traduit une évolution globale du trafic à réseau stable supérieure aux attentes, en hausse de 1% à laquelle s’ajoutent l’impact positif des nouvelles sections et les effets tarifaires.

Le trafic à réseau stable des véhicules légers progresse de 3,3% à fin septembre, alors que le trafic poids lourds, plus directement corrélé à l’activité industrielle, baisse de 12%.

Au 3ème trimestre, le rebond du trafic des véhicules légers s’est confirmé avec une hausse à réseau stable de 5,2%  et le recul du trafic poids lourds a été plus limité (-9,2%) qu’au 1er semestre 2009 (-13,2%). Il en ressort une hausse du chiffre d’affaires de 6,5% sur le trimestre.

Le trafic de l’autoroute A19 Artenay-Courtenay, mise en service le 16 juin dernier et permettant d’assurer le contournement de la région parisienne par le sud, est en ligne avec les prévisions (environ 7 800 véhicules par jour).

Chiffre d’affaires par réseau :

En millions d’euros 3ème trimestre 2009 Δ 2009/2008 au 30 septembre 2009 Δ 2009/2008
ASF 752 +5,7% 1 826 +2,1%
Escota 181 +5,1% 470 +2,5%
Cofiroute 339 +6,1% 852 +2,6%
Arcour 9 - 11 -
Total 1 281 +6,5% 3 159 +2,6%

* L’ouverture début juillet 2009 de la première section du tunnel Duplex A86 n’a pas d’impact significatif sur le chiffre d’affaires de Cofiroute au 30 septembre 2009.

Le chiffre d’affaires de VINCI Park s’établit à 458 millions d’euros en hausse de 1,4% (+3,9% à structure comparable). En France, le chiffre d’affaires progresse de 2% à 301 millions d’euros. Il bénéficie d’une fréquentation horaire résistante à Paris et du développement des abonnements. A l'international, le chiffre d’affaires augmente de 7,9%, en données comparables, à 157 millions d’euros, principalement grâce à la croissance des activités en Amérique du Nord.


VINCI Energies : 3 170 millions d’euros (-5,5%)

En France, le chiffre d’affaires s’élève à 2 194 millions d'euros, en diminution de 5,3% (-5,8% à structure comparable). La faible demande dans l’industrie et les infrastructures de télécommunications ainsi que le recul du secteur tertiaire privé pèsent sur le niveau d’activité.

A l’international, le chiffre d’affaires diminue de 5,9% à 976 millions d’euros (-7% à structure comparable), avec des situations contrastées selon les pays : contraction en Europe du Nord, en Europe centrale et en Espagne, bonne résistance en Allemagne et en Suisse, croissance en Belgique et au Portugal.

Le carnet de commandes au 30 septembre 2009 ressort à 2,5 milliards d’euros, en diminution de 2% sur 12 mois mais en hausse de 4% par rapport au 31 décembre 2008. Il représente près de 7 mois d’activité moyenne du pôle.


Eurovia : 5 836 millions d’euros (-2,9%)

En France, le chiffre d’affaires ressort à 3 417 millions d’euros en baisse de 7,1% (-11,2% hors impact de l’acquisition d’Eurovia Travaux Ferroviaires-ETF). La baisse de l’activité a été moins prononcée au 3ème trimestre (-8,5% à structure comparable contre -12,8% au 1er semestre 2009). Cette évolution traduit les effets positifs du plan de relance sur les investissements des collectivités locales.

A l’international, le chiffre d’affaires progresse de 3,6% à 2 419 millions d’euros (+4,6% à structure comparable après neutralisation d’un effet négatif des variations de change de -3,5%). Alors que le Royaume-Uni et la République tchèque affichent des reculs modérés, l’activité, soutenue par les grands chantiers et les mesures de relance, progresse en Allemagne, en Pologne, en Espagne et au Canada.

Le carnet de commandes d’Eurovia au 30 septembre 2009 ressort à 6,2 milliards d’euros, en forte hausse par rapport à fin 2008 (+31%) et sur 12 mois (+27%). Il intègre notamment d’importants contrats remportés avec VINCI Concessions dans le cadre de projets de partenariat public-privé : autoroute A5 en Allemagne ; voie express R1 en Slovaquie. Il représente plus de 9 mois d’activité moyenne du pôle.


VINCI Construction : 10 835 millions d’euros (-6,1%)

En France, le chiffre d’affaires diminue de 10,2% à 5 452 millions d’euros. Cette évolution traduit notamment la baisse des activités de bâtiment de VINCI Construction France, et la fin de plusieurs grands chantiers (A19, LGV Rhin Rhône, A86 VL1), dont l’effet est atténué par le démarrage de nouveaux projets (A63, tunnels de l’A89).

A l’international, le chiffre d’affaires ressort à 5 383 millions d’euros, en baisse de 1,5% (-6,2% à structure comparable). La forte contraction des marchés de la construction au Royaume-Uni, en Belgique et en Europe Centrale a été en grande partie compensée par les bonnes réalisations de VINCI Construction Grands Projets et d’Entrepose Contracting et par l’intégration de Taylor Woodrow Construction.

Le carnet de commandes de VINCI Construction s’établit à 15,5 milliards d’euros au 30 septembre 2009, en recul de 7% sur 12 mois et de 3% par rapport au 31 décembre 2008. Il représente plus d’un an d’activité moyenne du pôle.


Faits marquants depuis le 30 juin 2009

Partenariat stratégique avec Qatari Diar

Le 31 août 2009, VINCI et Qatari Diar ont annoncé leur entrée en négociation exclusive au terme de laquelle Qatari Diar apporterait sa filiale Cegelec à VINCI en échange d’une prise de participation au capital de VINCI.

Cegelec est un groupe international de services aux entreprises et aux collectivités intervenant dans quatre grands domaines : génie électrique, climatique et mécanique ; automatismes, instrumentation et contrôle ; technologies de l’information et de la communication ; maintenance et services. Avec Cegelec, VINCI deviendrait l’un des tout premiers acteurs européens des services aux entreprises et aux collectivités dans le domaine de l’énergie. Le groupe réaliserait dans ce secteur, appelé à connaître durablement des taux de croissance supérieurs au PIB, un chiffre d’affaires annuel supérieur à 7 milliards d’euros.

A la suite de cette opération, Qatari Diar deviendrait ainsi le premier actionnaire de VINCI après les fonds d’épargne des salariés du Groupe.

Cette opération s’inscrit également dans la dynamique d’un partenariat stratégique entre Qatari Diar et VINCI. Celui-ci conjuguerait une coopération industrielle élargie et la conclusion d’un accord d’actionnariat stable entre les deux partenaires.

Conformément aux dispositions réglementaires, le projet est actuellement soumis à la consultation des instances sociales et à l’aval des autorités compétentes en matière de concurrence.

Prises d’affaires significatives obtenues sur la période écoulée :

Concessions/Partenariats Public-Privé

* Fin juillet, le groupement North West Concession Company (NWCC), composé de VINCI Concessions et de ses partenaires russes, a signé le contrat de concession du 1er tronçon de l’autoroute à péage Moscou-Saint Petersbourg. Ce contrat, d’une durée de 30 ans minimum, a pour objet la conception, le financement, la construction puis l’exploitation d’une section de 43 km reliant le centre de Moscou à l’aéroport international de Cheremetievo. Son entrée en vigueur définitive est soumise au bouclage du financement, prévu dans le courant du 1er semestre 2010.

* Fin août, VINCI a conclu le financement d’un contrat de partenariat public-privé d’une durée de 30 ans pour la réalisation de la voie express R1 en Slovaquie. Représentant un investissement total de 1,2 milliards d’euros, le projet consiste à financer, concevoir, construire, exploiter et assurer l’entretien d’une section à 2x2 voies de 52 km. Le financement comprend un apport de 149 millions d’euros des actionnaires du consortium (VINCI Concessions : 50% ; Meridiam : 50%) et une dette senior, sans recours contre les actionnaires, de 984 millions d’euros consentie par 13 banques dont la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement. Les travaux d’un montant proche de 900 millions d’euros sont réalisés par une filiale d’Eurovia.

Contracting

* En juillet, VINCI Construction France a remporté deux contrats, chacun d’un montant supérieur à 100 millions d’euros, portant sur la construction de locaux universitaires pour le Campus Paris Rive Gauche et le futur campus de l’ENSTA. Ces bâtiments doivent être mis à disposition des étudiants, enseignants, chercheurs et personnels administratifs et techniques pour la rentrée universitaire 2012. Ces opérations s’inscrivent dans le cadre de partenariats public-privé.
En octobre :

* ENTREPOSE Contracting a signé un protocole d'accord pour l’engagement de négociations exclusives avec le Groupe KazMunayGas (KMG) en vue de la fourniture et de la pose d’un oléoduc onshore au Kazakhstan. Cette infrastructure s’inscrit dans le cadre de l’exploitation du gisement pétrolier géant de Kashagan en mer Caspienne. La prestation de SPIECAPAG, filiale d’ENTREPOSE Contracting qui regroupe les activités gazoduc et pipeline du Groupe, porterait sur la construction de l’artère principale de l’oléoduc d’une longueur de 761 kilomètres.

* VINCI Construction France, en groupement avec Soletanche Bachy, a signé le contrat pour la réalisation de la plus haute tour de la principauté de Monaco, la Tour Odéon. D’une durée de 56 mois, les travaux représentent un montant de 370 millions TTC.

* VINCI Construction France a obtenu le lot en clos couvert de la construction de la clinique universitaire du cancer à Toulouse. D’un montant de 75 millions d’euros, les travaux dureront 36 mois.

Aucun des cinq contrats ci-dessus n’est inclus dans le carnet de commandes au 30 septembre 2009.

Eléments financiers

L’endettement financier net du Groupe, logé pour l’essentiel dans les sociétés du pôle concessions, a été ramené à 14,6 milliards d’euros au 30 septembre 2009, soit une diminution de 800 millions par rapport au 31 décembre 2008 et de près d’1,4 milliard d’euros sur 12 mois.

En juillet, VINCI SA a procédé au remboursement de l’emprunt obligataire d’un milliard d’euros émis en 2002.

En octobre, profitant de l’amélioration des conditions de marchés, ASF a effectué un placement privé de 185 millions d’euros à 15 ans.

Le Groupe conserve au 30 septembre 2009 un niveau de liquidités très important avec près de 5 milliards d’euros de trésorerie disponible et plus de 7 milliards de lignes de crédit bancaires confirmées non utilisées à échéance entre 2011 et 2013.

La notation de crédit BBB+ - perspective stable - attribuée à VINCI, ASF et Cofiroute a été confirmée par Standard & Poors.


Perspectives 2009

Les réalisations des neuf premiers mois de l’année confirment la capacité des métiers de VINCI à traverser la crise et la robustesse du modèle économique constructeur-concessionnaire bien adapté au marché des infrastructures.

Le carnet des activités contracting ressort au 30 septembre 2009 à 24,2 milliards d’euros en progression de 4% depuis le 1er janvier. Compte tenu de la part croissante des grands projets, notamment à l’international, traduisant une demande soutenue dans le transport, l’énergie et l’environnement, l’écoulement du carnet sera plus étalé dans le temps.

Au global, il n’est pas anticipé de changement de tendance au cours des prochains mois : les indications prévisionnelles données en septembre dernier sont donc confirmées : légère hausse du chiffre d’affaires des concessions autoroutières françaises, recul de 6 à 7% du chiffre d’affaires et contraction limitée des marges opérationnelles dans le contracting.

Les priorités du groupe -sélectivité dans les prises d’affaires, rigueur d’exécution, réduction de l’endettement-restent inchangées.

VINCI publiera son chiffre d’affaires annuel 2009 le 2 février 2010 après bourse.

 

(1) Chiffre d’affaires hors chiffre d’affaires Construction externe des filiales concessionnaires (prestations de travaux réalisés pour le compte des concédants par des entreprises extérieures au groupe VINCI) en application de l’IFRIC 12.
Le chiffre d’affaires consolidé après application de l’interprétation IFRIC 12 relative aux concessions et la prise en compte du chiffre d’affaires ‘Construction’ externe des filiales concessionnaires, s’élève à 24,0 milliards d’euros. Il ressort en baisse de 4,3% par rapport aux 9 premiers mois de 2008 retraité sur des bases comparables.

 

Contact presse : Estelle Ferron-Hugonnet
Tel. : 01 47 16 31 82
Fax : 01 47 16 33 88
Email : estelle.ferron@vinci.com

Contact investisseurs : Christopher Welton
Tél. : +33 1 47 16 45 07
Email : christopher.welton@vinci.com

Marie-Amélia FOLCH
Tél. : 01 47 16 45 39
Email : marie-amelia.folch@vinci.com

Ce communiqué est disponible en français, en anglais et en allemand
sur le site web de VINCI : www.vinci.com

 

Chiffre d’affaires consolidé au 30 septembre 2009
(En millions d'euros)

  Cumul au 30 septembre Variation 2009/2008
2008 retraité* 2009 Réelle Comparable
  VINCI Autoroutes 3 077,1 3 158,6 2,6% 2,6%
  VINCI Park & autres concessions 599,7 601,1 0,2% 1,6%
S/T VINCI Concessions 3 676,8 3 759,7 2,3% 2,5%
         
  VINCI Energies 3 354,9 3 170,3 (5,5%) (6,2%)
  Eurovia 6 013,4 5 836,1 (2,9%) (5,4%)
  VINCI Construction 11 535,1 10 835,2 (6,1%) (8,4%)
S/T Contracting 20 903,4 18 841,6 (5,1%) (7,2%)
         
Eliminations et divers 128,1 (23,2)    
         
Total hors CA ‘Construction’
des filiales concessionnaires (IFRIC 12)
24 708,3 23 578,1 (4,6%) (6,3%)
CA ‘Construction’
des filiales concessionnaires
793,8 711,1 (10,4%) (10,5%)
Eliminations internes (428,5) (299,7)    
CA ‘Construction’ externe
des filiales concessionnaires
365,3 411,5 12,6% 12,4%
TOTAL 25 073,6 23 989,6 (4,3%) (6,1%)
 
Répartition géographique
(En millions d'euros)
France
VINCI Concessions 3 448,3 3 519,7 2,1% 2,1%
  VINCI Energies 2 317,8 2 193,9 (5,3%) (5,8%)
  Eurovia 3 678,9 3 416,7 (7,1%) (11,2%)
  VINCI Construction 6 070,3 5 451,9 (10,2%) (10,5%)
S/T Contracting 12 067,0 11 062,6 (8,3%) (9,8%)
Eliminations et divers 145,9 10,9    
Total 15 661,2 14 593,2 (6,8%) (8,0%)
CA Construction externe
des concessionnaires
336,3 336,8 0,2% 0,2%
Total France 15 997,5 14 930,0 (6,7%) (7,8%)
 
International
VINCI Concessions 228,5 240,1 5,1% 8,9%
  VINCI Energies 1 037,2 976,4 (5,9%) (7,0%)
  Eurovia 2 334,5 2 419,3 3,6% 4,6%
  VINCI Construction 5 464,7 5 383,3 (1,5%) (6,2%)
S/T Contracting 8 836,4 8 779,0 (0,6%) (3,6%)
Eliminations et divers (17,7) (34,1)    
Total 9 047,1 8 984,9 (0,7%) (3,5%)
CA Construction externe
des concessionnaires
29,0 74,6 157% 150%
Total International 9 076,1 9 059,6 (0,2%) 3,0%
         
Total 25 073,6 23 989,6 (4,3%) (6,1%)

* Retraité = Chiffre d’affaires après application de l’interprétation IFRIC 12 relative aux concessions et notamment la prise en compte du chiffre d’affaires ‘Construction’ externe des filiales concessionnaires (prestations de travaux réalisés pour le compte des concédants par des entreprises extérieures au groupe VINCI)

Chiffre d’affaires consolidé du troisième trimestre 2009
(En millions d'euros)

  Cumul au 30 septembre Variation 2009/2008
2008 retraité* 2009 Réelle Comparable
  VINCI Autoroutes 1 203,0 1 281,1 6,5% 6,5%
  VINCI Park & autres concessions 196,5 182,0 (7,4%) 0,8%
S/T VINCI Concessions 1 399,5 1 463,1 4,5% 5,8%
         
  VINCI Energies 1 132,8 1 048,7 (7,4%) (7,9%)
  Eurovia 2 374,7 2 371,9 (0,1%) (2,0%)
  VINCI Construction 4 004,7 3 520,4 (12,1%) (14,3%)
S/T Contracting 7 512,3 6 941 (7,6%) (9,5%)
         
Ealiminations et divers 80,8 19,4    
         
Total hors CA ‘Construction’
des filiales concessionnaires (IFRIC 12)
8 992,6 8 423,5 (6,3%) (7,8%)
CA ‘Construction’
des filiales concessionnaires
317,0 276,1 (12,9%) (14,7%)
Eliminations internes (187,5) (95,7)    
CA ‘Construction’ externe
des filiales concessionnaires
129,5 180,3 39,2% 35,0%
TOTAL 9 122,1 8 603,8 (5,7%) (7,2%)

 

Carnet de commandes du Contracting (VINCI Energies, Eurovia, VINCI Construction)
(En milliards d’euros)

  30 sept. 2008 31 déc. 2008 30 sept. 2009 Δ versus
30-9-08
Δ versus
31-12-08
VINCI Energies 2,6 2,4 2,5 -2% +4%
Eurovia 4,9 4,8 6,2 +27% +31%
VINCI Construction 16,7 16,0 15,5 -7% -3%
Total 24,1 23,2 24,2 0% 4%

 

Evolution du chiffre d’affaires de VINCI Autoroutes au 30 septembre 2009

  ASF Escota Cofiroute VINCI Autoroutes
  Véhicule légers 3,6% 1,4% 3,6% 3,3%
  Poids lourds -11,8% -9,2% -13,5% -12,0%
Trafic à réseau stable 1,3% 0,3% 0,9% 1,0%
  Véhicule légers 3,6% 1,4% 4,5% 3,7%
  Poids lourds -11,8% -9,2% -12,7% -11,6%
Trafic à réseau évolutif

1,3%

0,3% 1,8% 1,5%(*)
Autres effets

0,7%

2,2% 0,7% 1,1%(**)
Recettes de péage

2,0%

2,6% 2,5% 2,6%
 
Chiffres d'affaires

2,1%

2,5% 2,6% 2,6%

(*) Dont impact Arcour : +0,3%
(**) Dont impact Duplex A86 : +0,1%


Trafic des concessions autoroutières

(En millions de km parcourus)

  Réseau Cumul au 30 septembre
2008 2009 Variation
ASF
Véhicule légers Stable 18 307 18 974 3,6%
Poids lourds Stable 3 361 2 965 -11,8%
Total km parcourus Stable 21 668 21 939 1,3%
ESCOTA
Véhicule légers Stable 4 575 4 638 1,4%
Poids lourds Stable 485 440 -9,2%
Total km parcourus

Stable

5 060 5 078 0,3%
Cofiroute
Véhicule légers Stable 6 634 6 870 3,6%
Evolutif 6 911 7 219 4,5%
Poids lourds Stable 1 230 064 -13,5%
Evolutif 1 273 1 111 -12,7%
Total km parcourus Stable 7 864 7 934 0,9%
Evolutif 8 184

8 330

1,8%
VINCI Autoroutes
Véhicule légers Stable 29 516 30 482 3,3%
Evolutif 29 794 30 906 3,7%
Poids lourds Stable 5 076 4 469 -12,0%
Evolutif 5 119 4 524 - 11,6%
Total km parcourus Stable 34 592 34 951 1,0%
Evolutif 34 913

35 430

1,5%