Information trimestrielle au 31 mars 2012 26 avril 2012

o Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2012 : 8,1 milliards d’euros (+6,0%)        • Concessions : 1,2 milliard d’euros (+2,1%)        • Contracting : 6,9 milliards d’euros (+4,7%) o Prises de commandes du trimestre : 8,6 milliards d’euros (+14%) o Carnet de commandes à fin mars 2012 : 32,6 milliards d’euros (+22% par rapport à fin mars 2011, +7% par […]

o Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2012 : 8,1 milliards d’euros (+6,0%)  
     • Concessions : 1,2 milliard d’euros (+2,1%)  
     • Contracting : 6,9 milliards d’euros (+4,7%)

o Prises de commandes du trimestre : 8,6 milliards d’euros (+14%)

o Carnet de commandes à fin mars 2012 : 32,6 milliards d’euros
(+22% par rapport à fin mars 2011, +7% par rapport à fin décembre 2011)

o Endettement financier net au 31 mars 2012 : 13,1 milliards d’euros
(en diminution de 0,47 milliard d’euros par rapport au 31 mars 2011)

 

Le chiffre d’affaires consolidé de VINCI s’établit à 8 147 millions d’euros(1) au 1er trimestre 2012, en hausse de 6,0% par rapport à celui du 1er trimestre 2011. Cette évolution, incluant un impact des variations de périmètre de +0,4% et un effet de change favorable de +0,3%, reflète une croissance à structure comparable de 5,3%.

Le chiffre d’affaires des Concessions s’établit à 1 171 millions d’euros, en progression de 2,1% par rapport à celui du 1er trimestre 2011. Le chiffre d’affaires de VINCI Autoroutes progresse de 1,4%, à 931 millions d’euros, tandis que celui de VINCI Concessions s’accroît de 5,1%, à 241 millions d’euros.

Le chiffre d’affaires du Contracting est en hausse de 4,7%, à 6 874 millions d’euros, dont VINCI Energies : 2 018 millions d’euros (+1,7%), Eurovia : 1 387 millions d’euros (-3,2%) et VINCI Construction : 3 469 millions d’euros (+10,3%). Il convient de rappeler qu’en raison de la saisonnalité de certaines activités du Contracting, la performance réalisée au 1er trimestre ne peut pas être extrapolée sur l’ensemble de l’exercice.

Le chiffre d’affaires de VINCI Immobilier est en forte croissance de 114% à 202 millions d’euros.

En France, le chiffre d’affaires du trimestre s’établit à 5,4 milliards d’euros, en hausse de 8,1% par rapport à la même période de 2011 (+8,4% à structure comparable).

A l’international, le chiffre d’affaires s’établit à 2,8 milliards d’euros, en hausse de 2,2% (stable à structure comparable). La part du chiffre d’affaires réalisée hors de France s’élève à  34% (40% dans le Contracting).

Le bon niveau des prises de commandes enregistrées au 1er trimestre 2012, à 8,6 milliards d’euros (près de 106% du chiffre d’affaires du trimestre et en progression de 14% par rapport à celles du 1er trimestre 2011) permet au carnet de commandes d’atteindre, à fin mars 2012, un nouveau plus haut historique, à 32,6 milliards d’euros.

Celui-ci augmente de 22% par rapport à son niveau de fin mars 2011 (+8% hors LGV SEA) et de 7% par rapport à celui de fin décembre 2011.

La progression des prises de commandes porte à la fois sur la France (+11% à 5 milliards d’euros) et l’international (+20%) avec une relative stabilité de l’Europe hors France (2,1 milliards d’euros) et un dynamisme marqué de l’international hors Europe (+66% à 1,5 milliard d’euros).

L’endettement financier net consolidé au 31 mars 2012 s’établit à 13,1 milliards d’euros, en diminution de 470 millions d’euros par rapport au 31 mars 2011 et en hausse de 480 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2011. Au cours du 1er trimestre 2012, le Groupe a réalisé avec succès des émissions obligataires publiques et privées pour près de 1,3 milliard d’euros, assorties d’un taux fixe moyen à l’émission de 3,63% et d’une maturité moyenne de 7,3 ans.  


   
Analyse par pôle

CONCESSIONS : 1 171 millions d’euros (+2,1% à structure réelle ; +2,3% à structure comparable)

VINCI Autoroutes : 931 millions d’euros (+1,4% à structure réelle et comparable) 

Les recettes de péage du 1er trimestre 2012 des réseaux gérés par VINCI (ASF, Cofiroute, Escota, Arcour), s’élèvent à 911 millions d’euros, en hausse de 1,2% par rapport au 1er trimestre 2011. Cette évolution intègre l’impact  à hauteur de 2,2% des hausses tarifaires ayant pris effet au 1er février 2012. A ce dernier chiffre s’ajoute l’impact, pour +0,3%, du Duplex A86, dont le trafic (en nombre moyen de véhicules par jour ouvré) progresse de près de 33% par rapport au 1er trimestre 2011. Ces deux éléments combinés font plus que compenser la légère baisse du trafic sur les réseaux interurbains qui ressort à -1,3% (véhicules légers : -1,2% ; poids lourds : -2,1%). Ce tassement du trafic est la conséquence de la hausse des prix des carburants et de l’atonie de l’activité industrielle, dont les effets ont été amplifiés par une base de comparaison élevée au 1er trimestre 2011.

VINCI Concessions : 241 millions d’euros (+5,1% à structure réelle ; +6,1% à structure comparable) 

Le chiffre d’affaires de VINCI Park progresse de 1,3% à 153 millions d’euros (+3,2% à structure comparable). A structure réelle, le chiffre d’affaires est en hausse de 3,5% en France et en recul de 3,4% à l'international. Ce recul est principalement lié à la sortie du contrat Karstadt intervenue fin février 2011 en Allemagne ; le chiffre d’affaires à l’international progresse de 3,0% à structure comparable.

Le chiffre d’affaires de VINCI Airports progresse significativement, de 24%, à 49 millions d’euros, principalement du fait de la forte croissance du trafic passagers dans les aéroports de Nantes Atlantique (France) et du Cambodge.

CONTRACTING : 6 874 millions d’euros (+4,7% à structure réelle ; +3,9% à structure comparable)

VINCI Energies : 2 018 millions d’euros (+1,7% à structure réelle ; +2,5% à structure comparable)

En France, le chiffre d’affaires ressort à 1 310 millions d'euros, en hausse de 3,3% à structure réelle (+5,5% à structure comparable). L’activité a bien résisté dans l’industrie, les infrastructures et les services.

A l’international, le chiffre d’affaires s’établit à 708 millions d’euros, en baisse de 1,2% à structure réelle (-2,6% à structure comparable). Si de nombreux pays ont affiché une bonne dynamique, en particulier la Suède, la Suisse et l’Indonésie, en revanche, l’activité a été plus faible dans d’autres pays comme les Pays-Bas ou l’Espagne.

Le carnet de commandes de VINCI Energies au 31 mars 2012 ressort à 7,0 milliards d’euros, en hausse de 9,3% depuis le début de l’année, et représente près de 10 mois d’activité moyenne du pôle.

Eurovia : 1 387 millions d’euros (-3,2% à structure réelle ; -3,6% à structure comparable)

En préambule, il convient de rappeler que la saisonnalité de l’activité d’Eurovia, encore plus marquée que celle des autres métiers du Groupe, rend non extrapolable sur le reste de l’année la performance réalisée au 1er trimestre.

En France, le chiffre d’affaires du 1er trimestre ressort à 972 millions d’euros, en recul de 0,3% à structure réelle et de 1,0% à structure comparable. Le 1er trimestre 2012 a connu des conditions climatiques moins clémentes que sur la même période l’an passé.

A l’international, le chiffre d’affaires s’établit à 415 millions d'euros, en baisse de 9,5% à structure réelle (-9,3% à structure comparable). Cette situation traduit un recul de l’activité en Slovaquie (achèvement de l’autoroute R1), en République Tchèque et au Royaume-Uni, atténué par une nette progression en Pologne et au Chili.

Le carnet de commandes d’Eurovia au 31 mars 2012 s’établit à 6,3 milliards d’euros et marque une progression de 7,7% depuis le début de l’année. Il représente près de 9 mois d'activité moyenne du pôle.

VINCI Construction : 3 469 millions d’euros (+10,3% à structure réelle ; +8,1% à structure comparable)

En France, le chiffre d’affaires s’élève à 1 877 millions d’euros, en hausse de 13,3% à structure réelle (+13,1% à structure comparable), tiré par la croissance de l’activité bâtiment, en particulier dans le non-résidentiel privé, ainsi que par l’activité liée au projet Sud Europe Atlantique (LGV SEA).

A l’international, le chiffre d’affaires progresse de 6,8% à 1 592 millions d’euros (+2,8% à structure comparable). La croissance de l’activité a été particulièrement soutenue chez Sogea Satom. Par ailleurs, les acquisitions réalisées par Soletanche Freyssinet au 2e semestre 2011 au Royaume-Uni, en Turquie et au Canada ont également impacté positivement le chiffre d’affaires du trimestre.

Le carnet de commandes au 31 mars 2012 de VINCI Construction ressort à 19,3 milliards d’euros, en hausse de 5,2% depuis le début de l’année. Il représente près de 16 mois d’activité moyenne.

VINCI Immobilier : 202 millions d’euros (+114% à structure réelle et comparable)

La forte hausse du chiffre d’affaires de VINCI Immobilier au 1er trimestre 2012 par rapport au 1er trimestre 2011 porte à la fois sur le secteur résidentiel, suite aux lancements d’opérations réalisés en 2011, et sur le secteur de l’immobilier d’entreprise au titre d’importantes opérations en cours de réalisation.

 

Faits marquants du trimestre

Nouveaux contrats

En janvier, VINCI a été désigné concessionnaire pressenti de l’autoroute A355 – Grand Contournement Ouest de Strasbourg. Le contrat, d’une durée de 55 ans, porte sur la conception, le financement, la construction, l'exploitation et la maintenance d'un nouveau tronçon autoroutier à péage contournant l'agglomération de Strasbourg au nord et à l'ouest, et reliant l’A4 et la jonction A35/A352. L’investissement total, dont le montage financier est en préparation, s’élève à environ 750 millions d’euros.

En février, ENTREPOSE Contracting et VINCI Construction Grands Projets ont remporté, dans le cadre d’une joint venture avec Thiess Pty Ltd, un contrat d’un montant d’environ 580 millions de dollars australiens (environ 460 millions d’euros), pour la construction de réservoirs de stockage de GNL, dans le cadre du projet Wheatstone en Australie. Ce projet, dont l’opérateur est Chevron, est l’un des plus grands projets d’exploitation de ressources naturelles d’Australie. De son côté, Deme, filiale à 50% de CFE, a remporté sur le même projet un contrat de dragage d’un montant d’environ 1,13 milliard de dollars australiens (près de 920 millions d’euros).

En mars :
VINCI Concessions et Eurovia ont été désignés attributaires pressentis du contrat d’entretien et de maintenance du réseau routier du district londonien d'Hounslow au Royaume-Uni. La valeur totale de ce contrat de partenariat (PFI) de 25 ans est de 800 millions de livres sterling (environ 950 millions d’euros). Il inclut une phase initiale de travaux pour un montant total de 100 millions de livres sterling (environ 120 millions d’euros).
VINCI Immobilier a conclu en VEFA la vente, auprès de Union Investment, d’un hôtel quatre étoiles de 369 chambres à La Défense. L'hôtel sera exploité par le Groupe MELIA Hotels International.
VINCI Plc a été désigné attributaire pressenti pour le réaménagement du New Covent Garden Market à Londres, au Royaume-Uni. Le contrat attribué dans le cadre d’un groupement avec St Modwen (VSM) prévoit la construction, pour un montant de 130 millions de livres (environ 155 millions d’euros), d’un complexe destiné à accueillir le nouveau marché. Le financement du projet sera assuré par la libération de 20 acres (environ 8 hectares) de parcelles rendues disponibles, sur lesquelles VSM développera un ensemble immobilier.

Nouveaux développements

En janvier, Eurovia a conclu l’acquisition de NAPC, entreprise indienne basée à Chennai dans l’Etat du Tamil Nadu. NAPC réalise principalement des travaux de construction routière, de terrassement et de génie civil, ainsi que l’aménagement de zones industrielles et de plates-formes aéroportuaires. NAPC a réalisé en 2011 un chiffre d’affaires de l’ordre de 600 Crores de roupies (soit environ 100 millions d’euros).

En mars, Eurovia a acquis Carmacks, groupe canadien basé en Alberta qui réalise des travaux routiers et assure également l’exploitation et la maintenance d’infrastructures routières dans le cadre de contrats de longue durée. Carmacks réalise un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 200 millions de dollars canadiens (soit environ 150 millions d’euros).

En avril 2012, VINCI a décidé d’initier un projet d’offre publique d’achat simplifiée visant les actions de la société ENTREPOSE Contracting non encore détenues par le Groupe (soit 19,7% du capital), au prix de 100 euros par action. Cette opération sera suivie, si les conditions sont réunies, d'un retrait obligatoire.

Eléments financiers

L’endettement financier net consolidé au 31 mars 2012 s’établit à 13,1 milliards d’euros, contre 13,5 milliards d’euros au 31 mars 2011 et 12,6 milliards d’euros au 31 décembre 2011. L’endettement financier net au 31 mars 2012 se décompose en une dette financière brute de 19,1 milliards d’euros et une trésorerie nette gérée de 6,1 milliards d’euros. Au cours du 1er trimestre 2012, le Groupe a investi 271 millions d’euros dans ses concessions autoroutières françaises et a procédé à des rachats d’actions pour 241 millions d’euros. L’impact des investissements de croissance externe a été de l’ordre de 200 millions d’euros.

La liquidité du Groupe se maintient à un très haut niveau, à 12,8 milliards d'euros au 31 mars 2012, comprenant outre la trésorerie nette gérée, 6,7 milliards d’euros de lignes de crédit bancaires confirmées non utilisées.

Au cours du 1er trimestre 2012, le Groupe a réalisé avec succès des émissions obligataires publiques et privées pour près de 1,3 milliard d’euros, assorties d'un taux fixe moyen à l’émission (avant couverture) de 3,63% et d'une maturité moyenne de 7,3 ans. Ces nouveaux financements ont permis de rembourser par anticipation en janvier 2012, à hauteur de 750 millions d’euros, le solde du crédit d’acquisition du groupe ASF à échéance novembre 2012 et de préparer le refinancement des échéances de dettes bancaires 2013 du Groupe.

 

Perspectives 2012

Avec un carnet de commandes au 31 mars 2012 de 32,6 milliards d’euros, son plus haut niveau historique, VINCI bénéficie d’une bonne visibilité sur son activité Contracting pour le reste de l’année et au-delà.

Toutefois, les incertitudes pesant sur les perspectives de croissance économique en Europe et, en particulier, les politiques de réduction des déficits publics, incitent à la prudence dans certains pays et certains secteurs d’activité.

Par ailleurs, en dépit du tassement du trafic observé depuis le début de l’année, une légère progression des recettes de péage sur les autoroutes reste anticipée, en prenant notamment en compte une base de comparaison plus favorable au second semestre.

Dans ce contexte et compte-tenu des volumes d’activité enregistrés dans le Contracting au 1er trimestre, le Groupe pourrait connaître une légère progression de son chiffre d’affaires global en 2012, avec l’objectif de conserver les bons niveaux de marges opérationnelles atteints l’année précédente.

Le chiffre d’affaires total de VINCI, intégrant, conformément à l’interprétation IFRIC 12, les travaux de construction confiés par ses filiales concessionnaires à des entreprises extérieures au Groupe, s’élève à 8 280 millions d’euros au 31 mars 2012, en hausse de 5,3% par rapport aux trois premiers mois de 2011 (+4,6% à structure comparable).

 

Contacts Relations Presse Relations Investisseurs
  Maxence NAOURI Christopher WELTON Thomas GUILLOIS
Tél. : +33 1 47 16 31 82 +33 1 47 16 45 07 +33 1 47 16 33 46
e-mail : maxence.naouri@vinci.com christopher.welton@vinci.com thomas.guillois@vinci.com

 

Ce communiqué est disponible en français, en anglais et en allemand sur le site web de VINCI : www.vinci.com

(1) Le chiffre d’affaires total de VINCI, intégrant, conformément à l’interprétation IFRIC 12, les travaux de construction confiés par ses filiales concessionnaires à des entreprises extérieures au Groupe, s’élève à 8 280 millions d’euros au 31 mars 2012, en hausse de 5,3% par rapport aux trois premiers mois de 2011 (+4,6% à structure comparable).


 

ANNEXES


Chiffre d’affaires* consolidé du 1er trimestre par pôle

  1er trimestre Variation 2012/2011
En millions d’euros 2011 2012 Réelle Comparable
Concessions 1 147,0 1 171,5 2,1% 2,3%
VINCI Autoroutes 918,1 930,8 1,4% 1,4%
VINCI Concessions 228,9 240,7 5,1% 6,1%
Contracting 6 563,7 6 874,1 4,7% 3,9%
VINCI Energies 1 984,7 2 018,2 1,7% 2,5%
Eurovia 1 433,0 1 386,8 (3,2%) (3,6%)
VINCI Construction 3 146,1 3 469,0 10,3% 8,1%
VINCI Immobilier 94,4 201,9 113,8% 113,8%
Eliminations internes (120,0) (100,4)    
Total chiffre d’affaires 7 685,2 8 147,1 6,0% 5,3%
dont :
France
  4 957,6   5 359,9   8,1%   8,4%
Europe hors France 1 819,0 1 773,8 (2,5%) (0,2%)
International hors Europe 908,5 1 013,4 11,5%

* Hors chiffre d’affaires travaux hors Groupe des filiales concessionnaires (application de l’IFRIC 12).

 

Chiffre d’affaires* consolidé du 1er trimestre - Répartition France / International par pôle

  1er trimestre Variation 2012/2011
En millions d’euros 2011 2012 Réelle Comparable
France        
Concessions 1 071,7 1 091,9 1,9% 1,9%
Contracting 3 897,4 4 158,1 6,7% 7,1%
VINCI Energies 1 267,3 1 309,7 3,3% 5,5%
Eurovia 974,2 971,5 (0,3%) (1,0%)
VINCI Construction 1 655,9 1 876,9 13,3% 13,1%
VINCI Immobilier 94,4 201,9 113,8% 113,8%
Eliminations et retraitements (106,0) (92,0)    
Total France 4 957,6 5 359,9 8,1% 8,4%
International        
Concessions 75,3 79,6 5,7% 8,7%
Contracting 2 666,3 2 716,0 1,9% (0,7%)
VINCI Energies 717,3 708,4 (1,2%) (2,6%)
Eurovia 458,8 415,4 (9,5%) (9,3%)
VINCI Construction 1 490,2 1 592,1 6,8% 2,8%
Eliminations et retraitements (14,0) (8,4)    
Total International 2 727,6 2 787,2 2,2% (0,2%)

* Hors chiffre d’affaires travaux hors Groupe des filiales concessionnaires (application de l’IFRIC 12).

 

Evolution du chiffre d’affaires de VINCI Autoroutes au 1er trimestre 2012

  ASF Escota Cofiroute Arcour VINCI Autoroutes
Véhicules légers (1,2%) (0,3%) (1,7%) 1,7% (1,2%)
Poids lourds (1,4%) (2,7%) (3,9%) (3,0%) (2,1%)
Trafic à réseau stable (1,3%) (0,6%) (2,1%) 1,0% (1,3%)
Nouvelles sections - - 1,1%* - 0,3%*
Autres effets 2,1% 3,1% 2,4% 0,5% 2,2%
Recettes de péage (en m€) 510 145 247 8 911
Variation 2012/2011 0,8% 2,5% 1,4% 1,5% 1,2%
           
Chiffre d’affaires (en m€) 523 148 252 8 931
Variation 2012/2011 1,0% 2,6% 1,5% 1,6% 1,4%

* Duplex A86

 

Trafic des concessions autoroutières

(hors Duplex A86) 1er trimestre
En millions de km parcourus 2011 2012 Variation
ASF 5 650 5 578 (1,3%)
Véhicules légers 4 612 4 555 (1,2%)
Poids lourds 1 038 1 023 (1,4%)
Escota 1 453 1 444 (0,6%)
Véhicules légers 1 297 1 293 (0,3%)
Poids lourds 156 152 (2,7%)
Cofiroute (réseau interurbain) 2 168 2 124 (2,1%)
Véhicules légers 1 777 1 748 (1,7%)
Poids lourds 391 376 (3,9%)
Arcour 50 51 1,0%
Véhicules légers 42 43 1,7%
Poids lourds 8 8 (3,0%)
Trafic à réseau stable 9 321 9 197 (1,3%)
Véhicules légers 7 729 7 639 (1,2%)
Poids lourds 1 592 1 558 (2,1%)

 

Carnet de commandes des pôles du Contracting (VINCI Energies, Eurovia, VINCI Construction)

En milliards d’euros  31 mars 2011 31 déc. 2011  31 mars 2012 Versus
31 mars 2011 31 déc. 2011
VINCI Energies 6,7 6,4 7,0 5% 9%
Eurovia 5,4 5,8 6,3 15% 8%
VINCI Construction 14,5 18,3 19,3 33% 5%
Total 26,6 30,6 32,6 22% 7%
dont :          
France 13,8 18,0 19,1 38% 6%
Europe hors France 9,0 8,6 9,0 stable 5%
International hors Europe 3,8 4,0 4,5 18% 12%