Première mondiale : l’aéroport Lyon-Saint Exupéry et le robot-voiturier Stan réinventent le parking 15 mars 2019

Pour la première fois au monde, le système de robot-voiturier extérieur de Stanley Robotics, développé en partenariat avec Aéroports de Lyon, a été présenté en fonctionnement, le jeudi 14 mars, et sera proposé à grande échelle aux passagers de l’aéroport dans les semaines à venir : 500 places seront bientôt disponibles sur le parking P5+ […]

Pour la première fois au monde, le système de robot-voiturier extérieur de Stanley Robotics, développé en partenariat avec Aéroports de Lyon, a été présenté en fonctionnement, le jeudi 14 mars, et sera proposé à grande échelle aux passagers de l’aéroport dans les semaines à venir : 500 places seront bientôt disponibles sur le parking P5+ de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry, avec 4 robots autonomes fonctionnant en simultané et 12 boxes pour accueillir et restituer les véhicules. Ce dispositif innovant s’inscrit parfaitement dans la stratégie d’innovation de VINCI Airports et d’Aéroports de Lyon : mieux gérer les flux et améliorer l’expérience des passagers tout en maitrisant les impacts environnementaux.

Après une nouvelle étape réussie de l’expérimentation, le premier parking extérieur entièrement géré par des robots est déployé sur le parking P5+ de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry. Ce dispositif, présenté par Stanley Robotics et Aéroports de Lyon/VINCI Airports est une innovation au niveau mondial. L’objectif est de poursuivre le développement et d’augmenter encore la capacité de ce parking innovant. A terme, ce dispositif pourrait représenter jusqu’à 2000 places supplémentaires et s’étendre sur plus de 6000 places en tout.

Une expérience passager sans couture

Les avantages de ce nouveau système de parking automatisé, sont multiples : sécurité, simplicité et gain de temps, avec la réservation en ligne de sa place de parking, et la prise en charge / restitution du véhicule en un point unique. Bien plus qu’un assistant voiturier, le dispositif révolutionne non seulement la gestion des véhicules sur un parking et facilite l’expérience passager globale, mais il permet également de réaliser de véritables économies d’espace grâce à la gestion en multi-files.

 

Réduction de l’emprise au sol et réduction des émissions : une innovation durable

L’aéroport de Lyon connait depuis plusieurs années un accroissement important de son trafic. Afin de maîtriser l’impact environnemental de ce développement, il a pris des mesures fortes en déployant le programme AirPact de VINCI Airports, et en obtenant deux certifications importantes : neutralité carbone ACA 3+ (Airport Carbon Accreditation), et gestion énergétique exemplaire (ISO 50001).

Le projet de robot-voiturier développé avec Stanley Robotics s’inscrit dans cette vision durable : il réduit l’emprise au sol en permettant à terme de créer 50 % de places supplémentaires sur la même superficie grâce à la densification du stationnement et au stationnement multi-files. Il limite également les émissions de CO2 en supprimant la circulation des véhicules des passagers sur les aires de stationnement. Les robots utilisés fonctionnent avec un moteur électrique qui n’émet pas de CO2.

 

Un centre d’excellence de la stratégie d’innovation intégrée de VINCI Airports

Deuxième aéroport régional français, l'aéroport Lyon-Saint Exupéry s’investit fortement pour expérimenter et développer des projets innovants. Pour déployer ces bonnes pratiques là où elles sont pertinentes ailleurs en France ou dans le monde, VINCI Airports vient de le choisir pour devenir un « Centre d’excellence » de l’innovation au sein de son réseau de 46 aéroports dans 12 pays. Une approche intégrée qui repose en grande partie sur l’expérimentation de services innovants sur le terrain, comme celle menée ces derniers mois avec Stanley Robotics, avant leur éventuelle montée en puissance et déploiement.

Nicolas Notebaert, Directeur Général de VINCI Concessions et Président de VINCI Airports, déclare : « Dans un monde de plus en plus ouvert, la mobilité s’intensifie. Pour nous, opérateurs d’infrastructures de transport, cela représente un défi quotidien : servir toujours plus de voyageurs sans compromis sur la qualité de leur expérience et avec le sens du durable. Pour résoudre cette équation, nous utilisons le potentiel des nouvelles technologies pour améliorer la fluidité et la qualité à travers notre réseau. Avec cette nouvelle initiative, nous confirmons notre volonté de continuer à façonner la mobilité de l’avenir ».  

Tanguy Bertolus, Président du Directoire d’Aéroports de Lyon déclare : « Grâce à notre démarche d’innovation, Aéroports de Lyon a toujours eu une longueur d’avance en matière d’expérience client et de qualité de service. L’aéroport Lyon-Saint Exupéry est ainsi devenu en 2018 le premier aéroport français en termes de Satisfaction Clients (enquête européenne ASQ). L’expérimentation du robot-voiturier s’inscrit complètement dans cette logique d’innovation pour répondre aux exigences d’amélioration continue de VINCI Airports.»

Clément Boussard, CEO of Stanley Robotics, déclare : « Nous sommes fiers de mener cette opération avec Aéroports de Lyon, et de pouvoir présenter pour la première fois au monde le fonctionnement du service de robot voiturier extérieur de Stanley Robotics. Nous avons pensé l’expérience pour qu’elle soit la plus simple et la plus agréable pour les utilisateurs du service. Par ailleurs, notre solution répond au besoin de croissance durable de nos partenaires VINCI Airports et Aéroports de Lyon, ce qui nous laisse envisager une collaboration à long terme ».