Trafic du 3ème trimestre 2018 : maintien de la dynamique de croissance du trafic sur l’ensemble du réseau VINCI Airports 12 octobre 2018

Grâce à son ambitieuse politique de développement international, le réseau VINCI Airports franchit pour la première fois le niveau des 180 millions de passagers sur douze mois glissants. Au troisième trimestre 2018, le trafic des 44 aéroports gérés par VINCI Airports a connu une hausse de +2,8%* par rapport au troisième trimestre 2017, avec un […]

Grâce à son ambitieuse politique de développement international, le réseau VINCI Airports franchit pour la première fois le niveau des 180 millions de passagers sur douze mois glissants. Au troisième trimestre 2018, le trafic des 44 aéroports gérés par VINCI Airports a connu une hausse de +2,8%* par rapport au troisième trimestre 2017, avec un record de 51,3 millions de passagers. Ce taux de croissance s’élève à +6,1% en excluant les aéroports du Kansai (Japon), impactés par une succession d’évènements climatiques exceptionnels.

Aux Etats-Unis, les cinq aéroports américains désormais gérés par VINCI Airports à travers des contrats de concession ou de gestion**, voient leur trafic progresser de +8,8% au total par rapport au troisième trimestre 2017, pour atteindre 2,4 millions de passagers. L’aéroport international d’Orlando-Sanford (Floride) connaît une hausse du trafic passagers de +6,4%, grâce aux performances de sa principale compagnie Allegiant. Avec une croissance de +11,4% et 1,4 million de passagers accueillis en trois mois, l’aéroport d’Hollywood Burbank (Californie) confirme l’attractivité de la côte ouest américaine.
 
En Amérique latine, l’aéroport international Daniel Oduber Quiros à Liberia au Costa Rica, nouvellement intégré au réseau VINCI Airports, affiche un taux de croissance de +4,5%. L’accueil de près de 890 000 passagers depuis le début de l’année confirme le potentiel d’attractivité de la « ciudad blanca » et de la région de Guanacaste, particulièrement prisées des Américains et des Canadiens, et desservies par plusieurs vols directs. Le Costa Rica conforte depuis plusieurs années sa position de première destination touristique d’Amérique centrale. Daniel Oduber Quiros est le deuxième aéroport international du pays après celui de San José.

Au Chili, le trafic de l’aéroport de Santiago connaît une hausse de +6,2% au troisième trimestre 2018, stimulé par le développement du trafic international, principalement lié à l’ouverture de nouvelles lignes vers l’Amérique latine (Pérou, Paraguay, Brésil). La compagnie Emirates y a débuté ses opérations en juillet, avec une liaison structurante Santiago-São Paulo-Dubaï, qui connecte désormais le Chili à l’Asie et au Moyen-Orient. Parallèlement, la compagnie chilienne JetSmart vient de célébrer sa première année de mise en service et son millionième passager transporté, confirmant ainsi la bonne santé du marché domestique.
 
Au Brésil, l’aéroport de Salvador enregistre une progression de +3,0% du trafic au troisième trimestre. L’aéroport parvient ainsi à préserver une dynamique positive en dépit du contexte politique local et de la dévaluation du réal brésilien. La diminution du trafic en provenance d’Argentine, causée par la crise économique que traverse ce pays, a également conduit à des ajustements saisonniers en août et en septembre.
 
En République dominicaine, les six aéroports gérés par VINCI Airports, toujours impactés par la faillite d’Air Berlin fin 2017 et de PAWA Dominicana en janvier 2018, voient leur trafic se stabiliser au troisième trimestre 2018. Onze nouvelles destinations ont été ouvertes vers l’Amérique du Nord, l’Europe et les autres îles des Caraïbes au cours des trois derniers mois, dans le cadre d’une politique volontariste de développement de l’offre. L’aéroport de Las Americas, à Saint-Domingue (+1,4%) continue sa transformation en hub intercaribéen.
 
En Asie, les trois aéroports cambodgiens continuent d’afficher des trafics en très forte hausse, notamment à Phnom Penh (+21,6%) et Sihanoukville (+73%). Au cours du troisième trimestre 2018, ils ont accueilli 2,4 millions de passagers, soit une augmentation de +16,4% par rapport à la même période en 2017. La politique marketing se poursuit avec succès : 13 nouvelles routes ont été ouvertes au cours du troisième trimestre sur les trois aéroports. Cette performance traduit l’émergence d’un trafic domestique de plus en plus important, alimenté par huit compagnies aériennes locales, et la bonne santé du tourisme international, principalement en provenance des autres pays d’Asie (Chine, Thaïlande, Corée du Sud, Vietnam).
 
Au Japon, les trois aéroports de la région du Kansai ont vu leur trafic reculer de 7,0% sur le trimestre, conséquence de l’interruption temporaire des opérations en septembre à l’aéroport international du Kansai - KIX (-14,2%), et des annulations de vols liées aux pluies diluviennes de juillet et au tremblement de terre à Hokkaido en septembre. Un épisode climatique d’une gravité exceptionnelle (typhon de force 5) s’est abattu sur l’ouest du Japon le 4 septembre,  endommageant le terminal 1 de KIX, ainsi qu’une partie des pistes, et provoquant la fermeture de l’unique pont d’accès à l’aéroport suite à une collision avec un pétrolier. Les opérations ont pu reprendre partiellement dès le 7 septembre, et dans leur intégralité le 21 septembre. La réouverture complète de l’aéroport a été effective moins de trois semaines après la catastrophe grâce aux efforts conjugués du Ministère du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme, des agences gouvernementales et de Kansai Airports; une performance saluée par l’ensemble des observateurs.
 
Les capacités opérationnelles et d’accueil ayant été entièrement restaurées, le niveau de fréquentation de KIX a retrouvé sa dynamique normale. Une vaste campagne de communication a par ailleurs été lancée par les acteurs du tourisme du Kansai, à destination des marchés asiatiques, notamment chinois et coréens. Les aéroports d’Osaka-Itami (+4,6% de croissance sur la période) et de Kobé (+1,0%) ont été mobilisés pour limiter l’impact de la fermeture temporaire de KIX, démontrant ainsi la pertinence du modèle de gestion intégrée des trois aéroports régionaux. Sur 12 mois glissants, la performance des trois aéroports du Kansai reste solide et s’établit à +4,9%.
 
En Europe, les dix aéroports portugais réalisent leur meilleure saison estivale, avec 17,3 millions de passagers accueillis entre juillet et septembre, soit une hausse de +4,2% par rapport à 2017. Sur les neuf premiers mois de l’année, 42,9 millions de passagers ont utilisé les aéroports portugais de VINCI Airports, soit une croissance du trafic de 7,0%. Le Portugal franchit le seuil des 42 millions de passagers sur la période. La popularité du pays comme destination estivale continuant de grandir auprès des touristes européens, notamment espagnols, français et allemands, les compagnies low-cost réalisent une très belle saison. La compagnie nationale TAP affiche également de très bonnes performances. L’aéroport de Lisbonne a déjà accueilli 2 millions de passagers supplémentaires (+10,3%) depuis le début de l’année par rapport à la même période de 2017.
 
En France, les douze plateformes opérées par VINCI Airports voient leur trafic continuer à fortement progresser au troisième trimestre (+8,5%), avec 5,8 millions de passagers accueillis dans l’ensemble du réseau.
En hausse de 11,3%, le trafic à Nantes Atlantique enregistre des records historiques de fréquentation au cours des mois de juillet et août, notamment en raison de la croissance particulièrement forte du trafic international liée aux dix nouvelles destinations inaugurées cet été.
Lyon-Saint Exupéry affiche une croissance de +5,9% par rapport au troisième trimestre 2017. Pour la première fois, le trafic passagers a dépassé le million de passagers mensuels en juillet et en août.
Trois aéroports régionaux français enregistrent des taux de croissance à deux chiffres sur le trimestre : Rennes (+19,2%) et Clermont-Ferrand Auvergne (+15,1%) qui ont tous deux atteint un record de trafic historique en juillet, ainsi que Toulon-Hyères (+16,1%), principalement grâce au succès de la nouvelle ligne établie avec Roissy-Charles-de-Gaulle.
 
Au Royaume-Uni, avec près de 2 millions de passagers accueillis au troisième trimestre 2018, l’aéroport de Belfast International, qui a rejoint le réseau VINCI Airports en septembre, connait une hausse de trafic de 12,2% par rapport à la même période en 2017, portée par le dynamisme de sa ligne avec Londres Stansted opérée par Ryanair.
 
 
 
*Données à 100% estimées au 11 octobre 2018. Données 2018 et 2017 incluant le trafic des aéroports en année pleine.
** Suite à l’acquisition du portefeuille d’Airports Worldwide (communiqué de presse du 29 août 2018) comprenant la gestion de l’aéroport d’Orlando-Sanford International en concession, et des quatre aéroports de Hollywood Burbank, Atlantic City International, Macon Downtown Airport et Middle Georgia Regional Airport en contrat d’exploitation totale. Les trois aéroports de Ontario International, Raleigh Durham International et Hartsfield Jackson Atlanta International, sous contrat d’exploitation partielle, ne sont pas comptabilisés dans les statistiques présentées.